AccueilCinéma

En France on n’a pas de pétrole, mais on a plein de tournages de films américains

Publié le

par Lucille Bion

Le prochain John Wick va se dérouler à Paris.

Alors que le line-up de Cannes vient de ressusciter le septième art à travers le monde entier, que le box-office international reprend des couleurs et que les salles de cinéma commencent à rouvrir, la France se prépare à accueillir plusieurs tournages américains. Considéré comme un territoire attractif pour le cinéma, l’Hexagone semble être le nouveau lieu de prédilection pour les grosses productions américaines, hors studio. 

On pense par exemple à Ridley Scott, il y a plus d’un an qui tournait son nouveau film The Last Duel en Dordogne, avec Ben Affleck, Matt Damon et Adam Driver. Depuis cette époque, Paris n’avait pas accueilli de gros tournages américains depuis plus d’un an à cause de la crise sanitaire qui a plongé la capitale dans un strict confinement. 

De grosses productions

Depuis le mois d’avril, la mini-série The Serpent Queen de Justin Haythe est tournée dans le sud de la France au studio de Provence Studios à Marseille. Cette grosse et longue production de Lionsgate Television est encore en train de tourner au Château de Clemenceau puisqu’il s’agit d’une série historique centrée sur Catherine de Médicis. 

Dans peu de temps selon Variety, Paris accueillera l’équipe de John Wick 4. Keanu Reeves qui reste la tête d’affiche de la franchise est déjà en France et réside au luxueux George V selon le média américain. Le film de Chad Stahelski s’imprégnera des décors parisiens comme la Seine et ses ponts, qu’on a déjà pu voir dans le Munich de Steven Spielberg. Après avoir tourné à Berlin, l’équipe du film restera quelques semaines en France pour terminer le tournage. 

Les frères Russo déposeront également leurs caméras dans la capitale, pour leur nouveau projet The Gray Man. Ce film met en scène Ryan Gosling, Chris Evans ou encore Ana de Armas, sous la houlette de Netflix qui finance l’un de ses projets les plus ambitieux. Le tournage aura lieu au Château de Chantilly, datant du 19e. 

Face à l’assouplissement des mesures sanitaires, les va-et-vient entre les différents pays seront simplifiés et devraient encourager ce genre d’initiatives, de la part des États-Unis.

À voir aussi sur konbini :