AccueilCinéma

En écoute : la bande originale de The Neon Demon va vous donner des frissons

Publié le

par Charles Carrot

Symphonie de percussions électroniques à l'efficacité redoutable, la bande originale de The Neon Demon marque la troisième collaboration de Cliff Martinez avec le réalisateur Nicolas Winding Refn. 

La BO de The Neon Demon, composée par Cliff Martinez, sort ce vendredi 3 juin, et on est heureux de pouvoir vous la présenter en entier quelques heures à l'avance via la playlist ci-dessus : astucieux mélange de synthétiseurs éthérés et de percussions électro sans concession, il s'agit clairement d'un des aspects les plus réussis d'un film lui-même fort et tranchant. Son réalisateur, Nicolas Winding Refn (Drive), explique volontiers qu'il aime beaucoup travailler avec Cliff Martinez, dont il considère la musique complémentaire de son processus d'écriture – et cela se sent énormément dans The Neon Demon. De son côté Cliff Martinez, ancien batteur des Red Hot Chili Peppers, a déjà une longue filmographie puisqu'il a signé la musique de 33 films et séries, dont le Solaris de Soderbergh, Contagion ou encore Spring Breakers.

Un mélange efficace et logique

Plus encore que dans Drive et Only God Forgives, la musique de Cliff Martinez accompagne ici les scènes du film dans un mélange organique, fluide et logique, qui paraît avoir été pensé dès les premières étapes de développement du projet. Image et son semblent presque indissociables au visionnage : la musique évoque la grandiloquence du monde de la mode, la prétention des défilés, tout en lui insufflant des thèmes mélodiques de film d'horreur, et cela colle exactement aux sujets brassés par le scénario.

Cette bande originale alterne les pistes d'électro répétitives façon nightclub et les morceaux plus atmosphériques avec notes en suspens : elle attaque le film avec un thème qui annonce immédiatement la couleur (Neon Demon), accompagne une belle scène nocturne avec l'ultra-efficace Demon Dance (composée par le fils du cinéaste, Julian Winding, et entendue dans le trailer) avant de se radoucir immédiatement sur What Are You et plusieurs pistes qui rappellent un peu Vangelis (voir Gold Paint Shoot). Autres moments forts : Don't Forget Me When You're FamousJesse Sneaks into Her RoomRunway (au cœur du film), ou encore Kinky. Mais vous pourrez constater à l'écoute que le tout s'enchaîne naturellement, à part peut-être Mine de Sweet Tempest et le surprenant morceau de Sia (feat. Diplo) au générique, Waving Goodbye.

La pochette du disque :

La tracklist complète :

1. Neon Demon
2. Mine
3. The Demon Dance
4. What Are You
5. Don't Forget Me When You're Famous
6. Gold Paint Shoot
7. Take Off Your Shoes
8. Ruby at the Morgue
9. Jesse Sneaks into Her Room
10. Real Lolita Rides Again
11. Messenger Walks Among Us
12. Runway
13. Take Her to Measurements
14. Who Wants Sour Milk
15. I Would Never Say You're Fat
16. Thank God You're Awake (Remix)
17. Kinky
18. Ruby's Close Up
19. Lipstick Drawing
20. Something's in My Room
21. Are We Having a Party
22. Get Her Out of Me
23. Waving Goodbye

Présenté en compétition officielle à Cannes le 20 mai dernier, The Neon Demon de Nicolas Winding Refn (avec Elle Fanning, Abbey Lee, Christina Hendricks, Keanu Reeves) sort en salles le 8 juin prochain. La bande originale de Cliff Martinez est disponible à partir de ce vendredi 3 juin, commercialisée par Gaumont en édition CD, vinyle et en numérique.

À voir aussi sur konbini :