En Chine, les cinémas rouvrent avec une programmation... très spéciale

Pour relancer le marché du septième art en Chine, place aux blockbusters.

Entre 600 et 700 cinémas ont rouvert en Chine dans les régions les moins touchées par l’épidémie due au coronavirus qui avait poussé les salles obscures à fermer. Le 16 mars dernier le Golden Palm Cinema à Urumqi, dans la région de Xinjiang a rouvert ses portes mais aucun spectateur n’est venu acheter son ticket. Pour relancer l’attractivité des salles obscures, le cinéma avait pourtant assuré des places gratuites à ses adhérents, et toutes les précautions nécessaires quant au nettoyage des salles entre chaque projection ainsi que la distribution de masques. 

Face à la réouverture des cinémas chinois qui fonctionnent à perte, les exploitants ont décidé de programmer des blockbusters tels qu’Avatar, la totalité de la saga des Avengers ou encore Inception et Interstellar, révèle The Hollywood Reporter. Le média américain de référence précise que la date de sortie de ces films n’est pas encore connue.

Publicité

Si les films de Christopher Nolan avaient accumulé près de 190 millions de dollars en Chine de chiffre d’affaires (68, 5 millions pour Inception en 2010 et 122 millions de dollars en 2015 pour Interstellar), Avatar avait engrangé 202 millions de dollars pendant que les Avengers avaient raflé 1,3 milliard de dollars au total sur le territoire, précise The Hollywood Reporter.

Pour le moment, les cinémas diffusent des films sortis avant la fermeture des salles en Chine ainsi que des films familiaux ou des drames, vantant parfois la gloire du communisme, comme le film de guerre Liberation ou My People, My Country. L’heure sera donc bientôt aux blockbusters chez les cinémas indépendants.

Si la situation progresse, et que l’économie du pays redémarre à la vitesse d’un escargot, les grosses chaînes de cinéma locales n’ont toujours pas annoncé la reprise de leur activité.

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 26/03/2020