AccueilCinéma

En figurine, Emma Watson ne ressemble pas du tout à Emma Watson

Publié le

par Louis Lepron

Un seul mot : "oups."

Ça, c'est Emma Watson dans le prochain Disney, <em>La Belle et la Bête.</em> (© Disney)

Il y a parfois des comètes qui ne s'alignent pas. Pire, elles se rencontrent, explosent et foutent tout en l'air. Cette formidable analogie, on pourrait la lier à la dernière figurine Emma Watson sortie par Disney il y a quelques jours dans le cadre de la promotion de sa nouvelle superproduction, La Belle et la Bête, réalisée par Bill Condon.

Si le film est attendu le 22 mars 2017 en France, nous sommes au beau milieu d'un moment publicitaire. Un premier trailer, des images et une bande originale à laquelle l'actrice britannique prête sa voix : nous ne sommes qu'aux prémices d'un raz-de-marée marketing d'un conte-type du XVIIIe siècle et remis, pour la énième fois, au goût du jour dans les salles obscures.

Le problème, c'est que parfois le marketing se foire. Et le meilleur et dernier exemple en date réside dans la nouvelle figurine qui, soi-disant, représente la Belle, aka Emma Watson. On ne vous fait pas un dessin.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

On pourrait ainsi jouer au jeu des 20 différences, et les 18 premières sont faciles à identifier, tant le décalage entre le physique d'Emma Watson et le celui de cette simili Emma Watson est immense, entre le visage beaucoup trop ovale et le front plutôt long.

À voir aussi sur konbini :