La Cité du Cinéma (© Wikimedia Commons)

L’école de cinéma de Luc Besson pourrait fermer dès septembre

En proie à des difficultés financières, l’École de la Cité se bat pour sa survie.

La Cité du Cinéma (© Wikimedia Commons)

Inaugurée en 2012 par le réalisateur du film Le Cinquième Élément (1997), l’École de la Cité forme de jeunes scénaristes et réalisateurs. L’institution, qui propose un cursus gratuit de deux ans à des étudiants âgés de 18 à 25 ans, est financée par des dons de mécènes, parmi lesquels Pathé, Gaumont, M6 et Canal Plus.

Publicité

Le 9 juillet dernier, un article paru dans Le Monde a annoncé l’annulation des prochains concours d’entrée à l’école. La semaine précédente, la vice-présidente de l’établissement, Isabelle Agid, a même réuni les élèves pour leur annoncer sa fermeture. Elle aurait expliqué aux étudiants ayant complété la première des deux années de formation qu’ils ne reviendraient pas à la rentrée de septembre.

À la suite de cette annonce, plusieurs élèves ont décidé d’adresser au ministère de la Culture une lettre, publiée jeudi dernier par BFM Business :

"L’École de la Cité va fermer. Le 29 juin 2018, la présidence de l’école a réuni tous les élèves pour nous annoncer que, n’ayant pas trouvé de mécènes pour subvenir à ses nécessités financières, elle n’assurera pas la rentrée prochaine."

Publicité

BFM confirme que les subventions ont chuté et que beaucoup de mécènes ont mis fin à leurs dons depuis l’ouverture de l’institution en 2012. D’après la chaîne, les financements privés de l’École de la Cité seraient ainsi passés de 1,8 million d’euros l’année de son lancement à 179 660 euros l’année dernière.

En outre, le loyer de la Cité du Cinéma, où se trouve l’école, aurait fortement augmenté ces dernières années. Les locaux installés en Seine-Saint-Denis ont d’ailleurs été rendus à leur propriétaire il y a quelques jours, toujours d’après BFM Business.

Le personnel administratif a été licencié et le directeur, Laurent Jaudon, a "quitté ses fonctions", selon un e-mail envoyé à tous les élèves.

Publicité

Pourtant, l’institution dément sa fermeture et dit "se battre" pour dépasser ces difficultés. "L’école traverse un moment compliqué mais nous nous battons pour qu’elle rouvre en septembre. Dire qu’elle est fermée est faux", a déclaré à l’AFP Régis Lefebvre, le porte-parole d’EuropaCorp, la société de production de Luc Besson.

En attendant, qu’en sera-t-il des élèves ayant commencé leur formation de deux ans en septembre 2017 ? La soixantaine d’étudiants de la promotion Jan Kounen est toujours en attente d’une réponse.

Les difficultés semblent en tout cas s’accumuler pour Luc Besson, qui fait par ailleurs l’objet d’accusations d’agressions sexuelles et dont la société de production a enregistré d’importantes pertes financières depuis trois ans.

Publicité

Par clara hernanz, publié le 24/07/2018

Pour vous :