AccueilCinéma

Trailer : Tickled, le docu sur les chatouilles qui ne fait pas rire du tout

Publié le

par Charles Carrot

Un voyage dans le monde merveilleux de la résistance aux chatouilles en compétition, entre vidéos louches, crime et menaces homophobes. On ne déconne pas avec les guilis.

Il y a des documentaires sur Edward Snowden, sur Oscar Pistorius, et puis il y a Tickled : une plongée sans concessions dans l'univers de "l'endurance compétitive aux chatouilles" (competitive endurance tickling) aux États-Unis, dont la bande-annonce officielle a été repérée ce 9 mai par Libération.

C'est sans aucun doute l'une des vidéos les plus délirantes de la semaine, mais ce n'est pas du tout une histoire drôle : de lourds secrets sont cachés derrière une pratique apparemment innocente des guilis-guilis.

L'empire des chatouilles

Tout commence quand le journaliste néo-zélandais David Farrier, traînant nonchalamment sur le Web, découvre l'existence d'une entreprise qui paie des hommes pour les attacher et les chatouiller à foison, vidéo à l'appui. Intrigué, il décide de contacter la société pour une interview... mais au lieu d'obtenir une réponse positive ou un simple refus, il reçoit des insultes homophobes (il est gay) et se voit menacé de poursuites judiciaires.

Bien loin de le dissuader, c'est exactement ce qui persuade David Farrier de lancer ce projet de documentaire avec son compère Dylan Reeve pour l'épauler à la réalisation. Étonné par les réactions agressives à ses demandes – "C'était difficile de prendre ces menaces au sérieux, vu que cette pratique elle-même faisait un peu... gay" –, il décide de mener l'enquête. Il découvre alors un véritable "empire des chatouilles, plus vaste que tout ce que nous pouvions imaginer" et apprend ce qui se cache derrière des faits a priori anodins.

Très bien reçu à sa présentation au festival de Sundance 2016, Tickled sort à la fin du mois en Nouvelle-Zélande, en juin aux États-Unis et on espère bien qu'il arrivera jusque chez nous.

À voir aussi sur konbini :