© Marvel Studios

Les Gardiens de la Galaxie 3 : le réal viré par Disney à cause de vieux tweets odieux

En pleine Comic-Con à San Diego, les studios Disney ont viré James Gunn, réalisateur des films Marvel Les Gardiens de la Galaxie,pour une série de tweets datant de 2008 à 2011.

(© Marvel Studios)

Vendredi dernier, le président de Disney Alan Horn publiait un communiqué pour expliquer les raisons de l’éviction de James Gunn, réalisateur des films Les Gardiens de la Galaxie. "Les déclarations offensantes découvertes sur le fil Twitter de James sont indéfendables et contradictoires avec les valeurs de notre studio", a justifié le patron de la firme. "Nous avons rompu toute relation professionnelle avec lui."

Publicité

Publiés entre 2008 et 2011, les tweets mentionnés contiennent une série de blagues plus que douteuses à propos de la pédophilie, du viol et même de l’Holocauste. Par exemple : "Ce qu’il y a de mieux, quand on se fait violer, c’est qu’une fois que vous avez fini de vous faire violer, ça vous fait l’effet 'wow c’est génial de ne pas se faire violer'", a-t-il pu écrire. Mais aussi : "J’aime quand les petits garçons me touchent à mon endroit loufoque."

Depuis l’annonce publique, le cinéaste a partagé un communiqué officiel où il revient sur cette polémique :

"Mes mots, partagés il y a presque dix ans, étaient à l’époque une tentative – qui a totalement échoué – de me montrer provocateur. Je les regrette depuis. Pas seulement parce qu’ils étaient stupides, pas drôles, totalement insensibles et finalement pas aussi provocants que ce que j’espérais, mais aussi parce qu’ils ne reflètent plus du tout la personne que je suis devenue.

Peu importe que du temps soit passé, je comprends et accepte les décisions prises aujourd’hui par le business. Même toutes ces années après, je prends toutes mes responsabilités par rapport à mon comportement de l’époque. Tout ce que je peux faire, à présent, c’est offrir mes regrets les plus sincères et d’être le meilleur être humain possible : me montrer compréhensif, me battre pour l’égalité et réfléchir davantage avant de publier un message publiquement. À tous ceux qui me côtoient dans l’industrie et en dehors, je réitère mes excuses les plus sincères. Je vous aime."

Publicité

Le site Hollywood Reporter a remarqué que les vieux tweets avaient été compilés par un internaute conservateur et que Gunn était connu auparavant pour critiquer Donald Trump.

Le troisième volet de la saga Les Gardiens de la Galaxie ne sera donc pas tourné par Gunn, qui venait de terminer l’écriture du scénario. Face à cette nouvelle, de nombreuses personnalités du monde du cinéma ont pris la défense du scénariste et réalisateur ce week-end. Notamment son frère, l’acteur Sean Gunn (Kraglin dans Les Gardiens de la Galaxie), qui a déclaré à la fin d’un long communiqué : "J’espère que les fans continueront de regarder les films des Gardiens, pas malgré le fait que le cinéaste soit un crétin, mais en raison de cela. Après tout, ce sont des films sur la découverte du meilleur de soi-même."

Par clara hernanz, publié le 23/07/2018

Copié

Pour vous :