Disney dévoile enfin sa plateforme concurrente de Netflix, et ça donne ça

7 500 épisodes de séries, 25 séries originales, 400 classiques, 100 films récents : Disney+ sort l'artillerie lourde.

On sait enfin à quoi s’attendre avec Disney+, la plateforme de streaming devant concurrencer Netflix. Il y a un an, Disney avait annoncé un vague catalogue, en citant quelques blockbusters récents, les futurs Marvel, les Star Wars, les films d’animation Pixar et les grands classiques de notre enfance.

Hier, lors d’une conférence de presse, le PDG de la firme, Bob Iger, a répondu aux questions que l’on se posait. L’abonnement sera chiffré à 6,99 dollars (6 euros) par mois, et 69,99 dollars (61 euros) à l’année. À titre de comparaison, Netflix propose trois forfaits, entre 7,99 euros et 13,99 euros par mois.

Publicité

Aux États-Unis, Disney+ sera lancée le 12 novembre prochain, avant de partir à la conquête de l’Europe, l’Asie et l’Amérique latine, rapporte Dark Horizons. Grâce à cette démo de présentation, on peut voir que la plateforme est visuellement très semblable à Netflix :

Un catalogue Disney/Fox solide

7 500 épisodes de séries, 25 séries originales, 400 films de la maison aux grandes oreilles, 100 films récents sortis au cinéma… Disney+ a de quoi séduire. Dans les nouvelles séries, on retrouvera les univers de Toy Story, Star Wars (The Mandalorian est déjà en production) ou encore High School Musical.

Publicité

Les 30 saisons des Simpsons seront également disponibles (grâce au rachat de la Fox), de même que plusieurs séries Marvel, notamment celle sur Loki. Du côté des films, on retrouvera Captain Marvel en exclusivité dès le lancement, ainsi que 11 films du MCU, mais aussi La Belle et le Clochard, Mary Poppins, Avatar ou Tron.

Sur les traces de Netflix, l’ambition de Disney+ est de proposer de plus en plus de contenus et de créations originales. À noter que Disney+ viendra s’ajouter aux deux autres plateformes de streaming de Disney, à savoir ESPN+ (qui est dédiée aux sports) et Hulu (centrée sur les contenus pour adultes). Bientôt, Disney+ devra également faire face à Apple TV+, qui annoncera ses tarifs au moment de son lancement, en automne.

"60 millions à 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin de [l’exercice budgétaire] 2024" : voilà l’objectif de Disney dans les cinq ans à venir, alors que Netflix comptabilise actuellement 140 millions d’abonnés dans le monde. Disney entend investir, pour la première année, une somme d’un milliard de dollars. La guerre est lancée, la bataille du streaming peut commencer.

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 12/04/2019

Pour vous :