AccueilCinéma

Mécontent de Star Wars : Rogue One, Disney aurait renvoyé le film en tournage

Publié le

par Charles Carrot

Les responsables de la firme seraient mécontents du spin off de Star Wars au point d'avoir ordonné quatre semaines de tournage additionnel pour modifier certaines scènes.

Panique chez Disney : le développement de Star Wars : Rogue One ne se passerait pas aussi bien que prévu, et d'après les sources du site américain Page Six - le même média qui avait révélé le nom d'Alden Ehrenreich en jeune Han Solo, avant que l'information ne soit officialisée, la première version du film livrée par Gareth Edwards n'aurait pas fait l'unanimité parmi les cadres dirigeants de l'entreprise, au point que quatre semaines de tournage additionnel auraient été commandées par ces derniers, réquisitionnant notamment Felicity Jones et Mads Mikkelsen...

Deux sources confirment l'information, et l'une d'entre elles donne quelques précisions :

"Les responsables de chez Disney ne sont pas satisfaits du film, et Rogue One va devoir passer par quatre coûteuses semaines de tournage additionnel en juillet [...]. Le travail de Gareth [Edwards] sur Godzilla prouve qu'il sait gérer un gros blockbuster. Mais Rogue One n'a pas atteint le résultat obtenu par J. J. Abrams sur Star Wars VII [...]. Disney ne prend aucun risque et réclame des modifications, parce que les tests en interne ne sont pas bons."

Et des précisions sont venues des sites (plus sérieux et cinéphiles) Deadline et Heat Vision, repris par The Hollywood Reporter. Toujours selon une source anonyme, ces reshoot ne seraient pas la conséquence d'une projection test mais du visionnage du film par les cadres de Disney, précisant :

"Cela survient après une projection du film aux cadres qui ont trouvé que Rogue One ne collait pas vraiment à l'ambiance des Star Wars classiques. L'objectif de ces reshoots est d'alléger un peu le ton du film et de le rendre plus fun.

Il se déroule juste avant Un Nouvel Espoir et se termine dix minutes avant le début de ce film. Il faut que le ton corresponde. Même si la version du réalisateur était très solide, elle ne correspondait pas vraiment à l'ambiance recherchée et avoir un film spectaculaire est le minimum que le studio exige".

Des ratés ou un film incompris ?

On n'en sait pas plus sur ce qui se passe à la production de Rogue One, mais les théories ne manquent pas. À la tête du spin-off, Gareth Edwards est un réalisateur assez original à Hollywood, qui ménage fortement ses effets : Monsters, son premier film, et l'ambitieux Godzilla de 2014 poussent vraiment le suspense à l'extrême limite. Sa vision de Rogue One n'a donc peut-être pas été comprise par les producteurs… Après tout, Blade Runner aussi n'avait pas été compris en 1982 et il a fallu attendre vingt ans pour qu'ils retrouve son montage original.

Mais peut-être Rogue One est-il aussi juste mauvais à l'heure actuelle. Quoi qu'il en soit, la date de sortie du film n'a pas bougé : on l'attend toujours pour le 14 décembre prochain.

À voir aussi sur konbini :