Après le rachat de la Fox, Disney possède 27 % de l’industrie du cinéma américain

Le Thanos du divertissement a désormais un nom : Disney.

Après un an et demi d’annonces, de rumeurs et de chiffres balancés ici et là dans les médias, c’est désormais officiel, gravé dans le marbre du septième art : Disney a racheté le studio 20th Century Fox, après avoir pris le contrôle de la majorité des actifs de 21st Century Fox.

Le géant du divertissement a aussi récupéré des chaînes câblées comme FX ou National Geographic, laissant au nouveau groupe Fox… la chaîne Fox News. Côté cinéma, Disney peut se frotter les mains : dans son escarcelle tombent des franchises importantes comme X-Men, Avatar, Deadpool, ou encore les séries Les Simpson et X-Files.

Publicité

Dix-sept mois de négociation, 71,3 milliards de dollars en jeu et une bataille d’envergure avec le câblo-opérateur Comcast : c’est ce qu’il a fallu pour que Disney prépare sa prochaine bataille, celle des contenus en ligne, alors que Netflix a pris une position menaçante dans l’industrie du cinéma. L’idée ? Avoir une solide offre de contenus alors que Disney+, la nouvelle grande plateforme de streaming, doit être lancée aux États-Unis à la fin de l’année.

27 % de parts de marché

Tout cela préfigure une nouvelle organisation de l’industrie du cinéma. En 2019, il faudra désormais compter sur cinq grands studios américains, qui sont aussi les cinq plus grands studios de cinéma au monde : on retrouvera ainsi l’alliance Disney-Fox, Sony, la Paramount, la Warner et enfin Universal Pictures.

Si l’on rentre dans les détails, voilà ce que donnerait la nouvelle cartographie de l’industrie du cinéma américain, avec les pourcentages respectifs de part de marché entre les années 1995 et 2019, selon le site The Numbers :

Publicité

- Disney (Lucasfilm, Marvel Studios, Pixar) + Fox (20th Century Fox, Fox Searchlight Pictures, Fox 2000) : 27,5 %
- Warner (New Line Cinema, DC Films) : 15,32 %
- Sony (Columbia Pictures, Screen Gems, Tri-Star) : 12,16 %
- Universal (DreamWorks, Focus Features) : 11,70 %
Paramount (Nickelodeon, Paramount Animation) : 10,57 %

Grâce à ses récentes emplettes, la part de participation de Disney dans Hulu (plateforme de streaming aussi détenue à 30 % par la Fox) est montée à 60 %. L’année 2019 nous dira comment l’entreprise dirigée actuellement par Robert Iger compte s’imposer sur le marché du streaming, après avoir conquis progressivement, en l’espace d’une dizaine d’années, le marché du cinéma et des salles obscures.

Par Louis Lepron, publié le 20/03/2019

Pour vous :