(© Le retour du Jedi )

Disney met sur pause (pour l’instant) les spin-off Star Wars

En cause, le relatif échec de Solo : A Star Wars Story au box-office, notamment en dehors des États-Unis.

(© Le Retour du Jedi)

Depuis que Disney a racheté Lucasfilm, les fans les plus hardcore tremblent. On accuse Mickey de vouloir se faire du pognon et de pondre des films Star Wars à tout va, privilégiant la quantité à la qualité. Force est de constater que, depuis 2015, nous avons eu un nouveau volet par an, puis récemment deux films en moins de six mois (Star Wars VIII : Les Derniers Jedi est sorti en décembre 2017 et Solo : A Star Wars Movie en mai dernier).

Publicité

L’échec (relatif) en salles du dernier volet, Solo: A Star Wars Story, semble refréner les envies du mastodonte aux grandes oreilles. Suite au score décevant du spin-off sur la jeunesse d’Han Solo, Collider a appris que Disney allait mettre en pause les autres projets entourant la future trilogie. Comprendre que le film sur Boba Fett par James Mangold, réalisateur à l’origine de l’excellent Logan, ne devrait pas voir le jour de sitôt.

Han Solo : un résultat décevant

La nouvelle peut surprendre. En effet, Solo a rapporté au total près de 340 millions de dollars en quatre semaines d’exploitation, dont plus de la moitié aux États-Unis. S’il s’agit d’un score très honorable dans le monde impitoyable des blockbusters, pour un Star Wars, cela reste très bas. Le film a en effet réalisé l’un des pires scores de la saga.

À titre de comparaison, les trois derniers longs-métrages ont tous rapporté plus d’un milliard de dollars, voire deux pour The Force Awakens. À cette même période, Rogue One avait déjà engrangé près de 425 millions de dollars. Pire encore, on estime que Disney va perdre au minimum 50 millions de dollars dans l’affaire.

Publicité

En réalité, cela peut-être aussi le fruit des productions compliquées des deux spin-off. Pour rappel, Rogue One a eu énormément de scènes reshootées, notamment pour le troisième acte, sous la supervision de Tony Gilroy (Jason Bourne : L’Héritage – 2012).

Pour ce qui concerne Solo, on se souvient tous du désastre de Phil Lord et Chris Miller, duo de réalisateurs virés durant la production du film et remplacés in extremis par Ron Howard pour retourner de nombreuses scènes du film. Concernant Boba Fett, Josh Trank planchait sur le projet depuis plusieurs années avant de se faire éjecter. On comprend que Disney soit plus frileux sur ces films.

La saga Star Wars, c’est loin d’être fini

Si vous pensiez que Disney décide de lâcher pour l’instant ces spin-off de peur de lasser son public, détrompez-vous ! Il ne faut pas oublier qu’en plus de l’épisode IX prévu pour fin 2019, nous auront le droit à une nouvelle trilogie écrite par le réalisateur et scénariste des Derniers Jedi, Rian Johnson, ainsi qu’une nouvelle série de films lancée par David Benioff et D.B. Weiss, les créateurs de Game of Thrones – et c’est sans parler de la série Star Wars de Jon Favreau.

Publicité

Et puis, rien n’empêche Disney de relancer à tout moment la machine à "A Star Wars Story". En toute honnêteté, on préférerait voir un joli spin-off sur Kenobi avec Ewan McGregor qu’une nouvelle série de films. À bon entendeur.

Par Arthur Cios, publié le 21/06/2018

Copié

Pour vous :