Sur Twitter, des fake news sur des violences anti-Blancs liées à Black Panther prolifèrent

De nombreux trolls ont essayé de faire croire qu’ils avaient été témoins ou victimes de passages à tabac, mais Internet les a stoppés net.

(Via Twitter)

Le dernier Marvel est un véritable carton, plus encore que ce que le studio pouvait espérer. Des millions de spectateurs dans le monde entier, et particulièrement aux États-Unis, se sont rendus au cinéma pour voir Black Panther. Le blockbuster a tout de même récolté 192 millions de dollars en trois jours – en outre, ce lundi 19 février était un jour férié chez l’Oncle Sam, ce qui devrait faire gonfler ce chiffre encore un peu. Ce qui n’a visiblement pas plu à tout le monde…

Publicité

Comme l’explique Indiewire, de nombreux internautes ont raconté sur Twitter, photos à la clef, avoir été victimes de violences de la part de spectateurs noirs n’ayant soi-disant pas supporté que des personnes blanches viennent voir le film. Seulement tout ça est faux.

Tous les tweets du genre, dont certains avec plusieurs centaines de retweets, ont été fact-checkés assez facilement, notamment grâce à l’outil "Google Reverse Image", qui peut retracer l’historique d’un cliché sur la Toile. À chaque fois, les photos provenaient de faits divers ou d’autres articles.

Publicité

Traduction : "Des faux postes sont créés afin de nuire à la réputation des Noirs, et le pire dans tout ça c’est que des gens vont les croire #BlackPanther."

Traduction : "Ouais, encore un autre faux tweet d’agression #Black Panther. Quel type de réponse ce genre de faux tweet cherche vraiment à avoir ? […]"

Publicité

Beaucoup de ces posts ont depuis été supprimés, et des comptes ont même disparu depuis ces révélations (certains ont été bannis par le réseau social). Ces fake news ont pour but de diaboliser la communauté noire, en s’en prenant à ce film qui célèbre la culture noire, avec un réalisateur noir et des acteurs en majorité noirs.

Cela n’a malheureusement rien de surprenant en soi, quand on sait que des membres de l’alt-right américaine ont donné des mauvais scores au long-métrage sur Rotten Tomatoes (en vain). Heureusement, certains prennent le tout avec humour — même si ces fausses accusations, assez banales de la part de la fachosphère sur Twitter, sont franchement graves.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 20/02/2018

Pour vous :