AccueilCinéma

Johnny Depp : retour sur trois semaines d'un procès hors normes

Publié le

par Lisa Drian

© Pamela Price / Wikicommons et Gordon Correll / Flickr

Cheveux arrachés, doigt amputé, nez brisé : les accusations témoignent d'une grande violence.

Dernier jour de procès et trois semaines qu’ils se renvoient tous deux la balle. L’un, Johnny Depp, est accusé d’être violent envers son ex-femme, sous l’emprise de l’alcool et de drogues diverses, l’autre, Amber Heard, est soupçonnée d’infidélités, d’être colérique et d’avoir profité de la carrière de son ex-mari. Le procès devrait déterminer s’il y a eu ou non diffamation, le tabloïd The Sun accusant l’acteur d’être un mari violent.

Le quotidien a affirmé que Johnny Depp était l’auteur de violences conjugales au sein du couple qu’il formait avec Amber Heard, 34 ans, qui a joué notamment dans The Danish Girl ou encore Aquaman. Si les accusations qui pèsent sur l’ex-mari sont exactes, sa carrière et sa réputation en prendraient un sacré coup. 

Selon Emily Cox, avocate spécialisée dans les poursuites en diffamation, l’acteur a fait le bon choix en portant l’affaire devant la justice. "S’il avait laissé incontestées ces graves accusations de violences domestiques, elles seraient restées pour toujours associées à son nom", explique-t-elle à l’AFP. "Cela aurait indubitablement un plus gros impact sur sa carrière que la révélation de détails peu flatteurs".

Vie privée exposée en publique  

Le héros de Pirates des Caraïbes serait-il un vrai Raoul Duke de Las Vegas Parano dans la vraie vie ? C’est en tout cas ce qu’a affirmé son ex-compagne pendant les trois semaines d’audience où leur vie privée a été disséquée et déballée devant la Haute Cour de Londres. Et certains détails ne sont pas des plus glamours. Tout a été passé à la loupe. Addiction à la drogue, infidélités, excréments dans le lit conjugal… Tout a été examiné en long, en large et en travers.

L’ancien couple joue gros dans ce procès qui se transforme en véritable quitte ou double. "La défense du Sun repose entièrement sur les accusations portées par Amber Heard, si bien que sa crédibilité est tout autant en jeu que celle de Depp", analyse Emily Cox. "Si le Sun perd son procès, elle pourrait bien se retrouver ostracisée par Hollywood."

En revanche, si le journal gagne, l’actrice sera reconnue "comme le brave chevalier qui s’est lancé dans une croisade contre les violences domestiques", ajoute l’avocate, toujours pour l’AFP. 

Doigt coupé, excréments et infidélité

Les accusations de l’actrice témoignent d’une grande violence : cheveux arrachés, nez brisé, yeux au beurre noir, lèvre fendue… Amber Heard a même confirmé avoir un moment craint pour sa vie. Son ex-mari nie tout en bloc, et son démenti est appuyé par les témoignages de ses ex-femmes, Vanessa Paradis et Winona Wyder qui vont dans son sens.

Selon elles, Johnny Depp n’a jamais été un mari violent. Au contraire, selon l’acteur, Amber Heard serait colérique et violente mais aussi une calculatrice narcissique et une sociopathe cherchant à faire avancer sa carrière via celle de l’acteur. 

Pendant l’audience, l’addiction à la drogue et à l’alcool de Johnny Depp est évoquée mais il se défend : son ex-femme était à deux ou trois bouteilles de vin tous les soirs selon lui. Et la série d’accusations ne s’arrête pas là, bien au contraire.  

L’acteur a accusé Amber Heard de lui avoir sectionné l’extrémité d’un doigt avec une bouteille de vodka. La preuve ? Une photo du doigt de l’ex-mari ensanglanté. L’actrice dément et estime au contraire avoir été "prise en otage pendant trois jours" par "une personne violente et maniaco-dépressive, souffrant de troubles bipolaires et de psychoses induites par la drogue", rappelle l’AFP.

Il faudra également déterminer qui dit vrai dans l’affaire des excréments dans le lit conjugal. L’incident, survenu moins de deux ans après leur mariage, à la suite d’une dispute lors du 30e anniversaire de l’actrice en avril 2016, a largement contribué à l’arrêt de mort de leur relation. Les excréments provenaient-ils d’Amber Heard, de leur chien comme l’affirme l’actrice, ou d’un de ses amis comme l’a expliqué Johnny Depp ?

L’acteur accuse également son ex-femme d’infidélité, qui l’aurait trompé avec Elon Musk en 2015 et l’acteur James Franco, ce qu’elle dément. "Je n’étais même pas en contact avec Elon avant 2016", s’est-elle défendue. Le procès s’achève donc aujourd’hui avec les plaidoiries des avocats de Johnny Depp. Le jugement sera rendu à une date pour le moment inconnue.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :