Découvrez la nouvelle génération du cinéma nigérian au Film Africa Festival

En matière de cinéma, on oublie trop souvent qu'il y a autre chose que les États-Unis et l'Europe. Ces quatre réalisateurs nigérians nous montrent que Nollywood a aussi son mot à dire.

Voilà cinq ans que le Film Africa Festival se tient à Londres. Organisé par la Royal African Society, ce festival — qui a lieu en ce moment jusqu'au 6 novembre — a pour mission de réunir les meilleurs films du cinéma africain contemporain.

Au programme : un mélange passionnant de films en provenance de plus de 22 pays d'Afrique. Sont également organisées des Nollywood Nights, une programmation nocturne qui met à l'honneur le cinéma venu de Nollywood, le nom que l'on donne au cinéma nigérian (un peu comme lorsqu'on dit "Bollywood" pour parler du cinéma indien). Pas de doute, on parle ici de l'un des festivals de cinéma les plus excitants à avoir vu le jour ces dernières années.

Publicité

On en profite donc pour vous présenter quatre réalisateurs nigérians et leurs films qui enchantent en ce moment le festival.

Joseph A. Adesunloye

Ce réalisateur anglo-nigérian présente son premier film : White Colour Black. L'intrigue suit Leke, un photographe sénégalais vivant à Londres dont la vie change après un appel téléphonique qui va le pousser à retourner au pays.

Publicité

Niyi Akinmolayan

Avant d'être projeté à Londres, The Arbitration de Niyi Akinmolayan a également été présenté au Festival international du film de Toronto. Le long-métrage raconte l'histoire tumultueuse entre Gbenga (O.C Ukeje) et son employée Dara (Adesua Etomi), qui l'accuse de viol après qu'il a mis fin à leur aventure et qu'il décide de quitter sa boîte.

Femi Odugbemi

Gidi Blues, de Femi Odugbemi, s'intéresse à Akin, un playboy d'une famille aisée qui va rencontrer par hasard Nkem, une belle jeune femme déroutante, avec en toile de fond la fascinante ville de Lagos. En 2009, le réalisateur avait déjà mis la foisonante métropole à l'honneur dans le documentaire Bariga Boys.

Publicité

Kunle Afolayan

The CEO de Kunle Afolayan raconte l'histoire de cinq cadres qui partent ensemble pour un voyage d'affaires d'une semaine, afin de savoir qui va devenir le PDG de leur entreprise. Le séminaire corporate plan-plan tourne au thriler lorsqu'ils se mettent soudain à disparaître les uns après les autres, dans des circonstances mystérieuses...

Publicité

À lire -> Une photographe se met en scène pour dénoncer les pressions subies par les femmes nigérianes

Par Daniel Orubo, publié le 03/11/2016

Pour vous :