AccueilCinéma

Décès de Vangelis, génie du clavier et compositeur de Blade Runner

Publié le

par Eve Chenu

Il avait notamment signé les bandes originales des films 1492 : Christophe Colomb, Les Chariots de feu et Alexandre.

Décès de Vangelis, génie du clavier et compositeur de Blade Runner

Capture du film Blade Runner © Warner Bros

Vangelis, le compositeur grec de la bande originale de Blade Runner, est décédé mardi à l’âge de 79 ans. Enfant prodige ayant appris le piano en autodidacte, il s’est par la suite imposé comme un pionnier de la musique électronique. Sa mort a été annoncée jeudi par le Premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis. "Vangelis Papathanassiou n’est plus parmi nous", a-t-il tweeté sans aucune autre précision.

"C’est un choc" et "une grande perte pour le monde de la musique en général, la musique de films et pour l’histoire des musiques électroniques dont il était l’un des pionniers", a affirmé jeudi soir à l’AFP le compositeur français Jean-Michel Jarre.

Durant sa carrière de plus de cinquante ans, l’artiste surnommé Vangelis a trouvé son inspiration dans l’exploration spatiale, la nature, l’architecture futuriste, le Nouveau Testament et le mouvement étudiant de mai 1968. Ce génie du clavier a toujours aimé multiplier les expériences et était passé avec aisance du rock psychédélique et du synthé à la musique ethnique et au jazz.

Sa bande originale pour Les Chariots de feu de Hugh Hudson a été oscarisée face à la musique de John Williams réalisée pour le premier film Indiana Jones en 1982. En tête des classements américains, sa composition a aussi été un tube au Royaume-Uni et a été utilisée pour les Jeux olympiques de 2012 à Londres.

Parmi la douzaine de bandes originales qu’il a composées figurent celles du film de Costa-Gavras Missing, d’Alexandre d’Oliver Stone, mais aussi de 1492 : Christophe Colomb et Blade Runner de Ridley Scott. Il a également écrit des musiques pour le théâtre et le ballet, ainsi que l’hymne de la Coupe du monde FIFA en 2002.

Passionné par l’espace, Vangelis avait également participé à la musique du documentaire scientifique Cosmos, récompensé par le prix Carl Sagan. Il a écrit la musique pour la Nasa de l’Odyssée sur Mars en 2001 et des missions Junon-Jupiter en 2011, et a été inspiré, dans un album nominé aux Grammy Awards, par la mission de la sonde spatiale Rosetta en 2016.

Partageant son temps entre Paris, Londres et Athènes, il s’est éteint dans la capitale française.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :