AccueilCinéma

Star Wars : George Lucas avait des plans bien plus excitants pour Dark Maul

Publié le

par Manon Marcillat

RIP petit apprenti de l'Empereur Palpatine.

Si George Lucas était resté aux commandes de la dernière trilogie, Le Réveil de la Force, Les Derniers Jedi et L’Ascension de Skywalker auraient eu une tout autre couleur. En l’occurrence, plutôt rouge et noir, avec des cornes sur le crâne. 

Un utilisateur de Reddit a publié un extrait (supprimé à l’heure où l’on écrit ces lignes) du livre The Star Wars Archives: 1999-2005 paru récemment aux éditions Taschen, qui détaille les différences entre la trilogie de George Lucas et celle produite par Disney, nous rapporte Screen Rant

George Lucas wanted Maul has the big bad guy of the Sequels, this is from the new book Star Wars Archives Episode 1-3 The Prequels with new interviews from Lucas from r/StarWarsLeaks

Le réalisateur avait un autre destin en tête pour Dark Maul, qui meurt à l’issue d’un duel avec Obi-Wan Kenobi et son maître Qui-Gon Jinn dans le premier opus de la saga sortie en 1999. Dans son esprit, l’apprenti de l’Empereur démoniaque aurait dû revenir en "parrain du crime" pour revendiquer le Trône de la galaxie, quelques années après Le Retour du Jedi.

En soi, nous avons déjà assisté au retour de Dark Maul en charismatique vilain dans la série animée The Clone Wars. Et le film Solo: A Star Wars Movie laisse à penser que, dans cet univers, le méchant aurait eu le destin imaginé par Lucas. Reste que dans l’imaginaire du créateur, son rôle aurait pris une tout autre ampleur dans cette nouvelle trilogie :

"Dark Maul a entraîné une fille, Dark Talon, présente dans les comics comme son apprentie. C’est elle la nouvelle Darth Vader et elle était au centre d’une majeure partie de l’action. C’était eux les principaux méchants de la troisième trilogie", a expliqué Lucas dans un extrait qu’a pu lire IGN et qui aurait ainsi mis en œuvre son idée d’un syndicat du crime organisé.

La dernière trilogie aurait dû commencer quelques années après Le Retour du Jedi et se serait conclue sur l’annonce de la princesse Leia en véritable Élue.

"Luke aurait reconstruit l’Ordre Jedi et nous aurions assisté à la renaissance de la Nouvelle République, avec Leia, la sénatrice Organa, devenant la Chancelière Suprême. C’était donc elle qui devenait ainsi l’Élue", a déclaré Lucas.

Une issue certes plus cohérente mais qui n’aurait peut-être pas non plus réussi à satisfaire les fans de la saga. En attendant, c’est du côté des séries que Dark Maul trouvera sa résurrection.

À voir aussi sur konbini :