(© Pixar)

Dans En Avant, Disney introduit le premier personnage lesbien de son histoire

Si c'est un premier pas vers plus d'inclusivité dans l'animation, on est encore bien loin du compte.

Dans En Avant, le dernier film d’animation des studios Pixar, au cinéma le 4 mars prochain, deux frères elfes s’embarquent ensemble en quête de magie, dans l’espoir de ressusciter leur père disparu.

Au cours de leurs aventures magiques, les deux frères croiseront une foultitude de personnages féeriques, des fées hard rockeuses, une tenancière d’auberge manticore et un duo de policières dont l’une, l’officier Specter, est une licorne cyclope lesbienne.

Publicité

Un personnage ouvertement lesbien

Dans la version originale, c’est Lena Waithe, actrice et scénariste ouvertement homosexuelle, qui double l’officier Specter. Lena Waithe est notamment la scénariste et productrice du récent Queen & Slim et fut également au scénario du très bel épisode "Thanksgiving" de la série Master of None d’Aziz Ansari où son personnage, âgé d’une trentaine d’années, décide de faire son coming out auprès de sa mère.

L’officier Specter est le premier personnage ouvertement lesbien de l’univers Disney. Ici, son homosexualité est formulée et pleinement assumée lorsque au détour d’une conversation sur les familles recomposées, la policière fait référence à la fille de sa petite amie "qui la rend folle".

Publicité

Cette réplique est furtive mais c’est également ce qui en fait sa force. Car l’homosexualité de l’officier Specter est un attribut comme un autre, elle s’auto-identifie comme lesbienne mais ce n’est un sujet pour personne, ce qui en fait un personnage effectivement inédit chez Disney.

D’autres timides tentatives

Si ce n’est pas la première fois que Disney tente de rendre ses productions animées plus inclusives, c’est en revanche la première fois que des mots sont enfin posés sur la situation et non pas de simples et timides clins d’œil, comme ce fut le cas à de nombreuses reprises auparavant. 

Dans Zootopie, Bucky et Pronk, deux antilopes mâles vivent ensemble et partagent le même nom de famille sans que l’on sache pour autant s’ils sont véritablement en couple. 

Publicité

De son côté, le hashtag #GiveElsaAGirlfriend rassemblait des spectateurs désireux de voir l’homosexualité de l’héroïne de la Reine des Neiges assumée mais ce n’est malheureusement jamais arrivé.

Enfin, dans La Belle et la Bête, on comprend que LeFou développe des sentiments envers Gaston mais ici non plus, ce n’est jamais clairement formulé.

Côté Marvel, propriété de Disney, ou dans Star Wars, ce n’est guère plus assumé. Si on a par exemple pu entendre un personnage très secondaire parler de son mari ou assister à un baiser furtif entre deux femmes, rien de bien nouveau sous le soleil.

Publicité

Une présence très discrète

Cependant, si la présence de cette policière lesbienne est effectivement notable, l’officier Specter est un personnage très secondaire dans le film. Sa présence n’excédera pas dix petites minutes et elle ne fera référence qu’une seule fois à sa petite amie que l’on ne verra pas à l’écran.

De plus, si l’univers d’En Avant est féerique et peuplé de créatures imaginaires, cette licorne cyclope est ce qui se rapproche le moins de l’humain, ce qui n’a d’ailleurs pas manqué de faire réagir Twitter.

Mais selon Têtu, un spin-off sur le personnage de Specter pourrait voir le jour et Lena Waithe aurait même déjà des ébauches de scénario pour ce nouveau long-métrage. Affaire à suivre.

Par Manon Marcillat, publié le 24/02/2020