AccueilCinéma

Daniel Radcliffe en skinhead infiltré pour le film Imperium

Publié le

par Thomas Andrei

Daniel Radcliffe n'est plus Harry Potter. Vous devez vous y faire. Et pour s'éloigner de Poudlard, l'acteur devient néo-nazi pour son prochain film.

Harry Potter a bel et bien disparu, et Daniel Radcliffe ne sait plus vraiment qui il est. Il a bien tenté d’être un jeune docteur dans la campagne enneigée de la Russie bolchévique, ou le créateur de GTA à l’air un peu plus ghetto mais, sans vouloir l’offenser, ces deux rôles n’étaient pas vraiment réussis.

Le jeune homme de 26 ans est dans une certaine mesure confronté à ce qu’on pourrait appeler le syndrome d’Elijah Wood. A l’époque, Frodon lui aussi semblait perdu après avoir jeté le Précieux au cœur de la Montagne du Destin. Le meilleur moyen qu’il ait trouvé pour dépasser ce personnage encombrant a été de devenir un vrai méchant pour le film Green Street, il y a 10 ans.

Etant donné que les skinheads sont assez différents des hobbits aux pieds poilus et des sorciers à lunettes, Daniel Radcliffe a fait la même chose.

(Photo: Barking Duck)

Malheureusement le garçon de Fulham ne jouera pas dans une version britannique 2.0 de American History X. La photo ci-dessus, qu’il a partagée sur Google+, est tirée du premier long métrage de Daniel Ragussi, Imperium. Daniel y interprétera un jeune agent du FBI qui s’infiltre auprès d’un suprémaciste pour contrecarrer ses intentions de poser une bombe.

Si le scénario peut faire penser à un mauvais film d’action, il a été co-écrit par Michael German, ancien membre des Services Secrets, qui a lui-même passé des années à infiltrer un groupe néo-nazi.

Sur Google +, Radcliffe écrit :

Première image de moi en agent Nate Foster du FBI dans IMPERIUM. On a commencé à tourner cette semaine. J’en suis très heureux, je vous en dirai plus bientôt.

Il semblerait que Voldemort lui ait finalement mis la main dessus…

À voir aussi sur konbini :