FILM: Skyfall (12A), Director: Sam Mendes, Starring: Daniel Craig, Berenice Marlone, Naomie Harris, Javier Bardem, Ralph Fiennes, Albert Finney, HANDOUT from Sony Pictures

Daniel Craig a rencontré des membres de la CIA pour parler d’espionnage

L’acteur britannique a rencontré des membres de la CIA, dans le cadre du programme "Reel vs Real", qui vise à mieux représenter l’agence de renseignement au cinéma.

(© Sony Pictures)

L’Agence centrale du renseignement américain, plus communément appelée CIA, en a un peu marre d’être représentée au cinéma par des types privilégiant les mandales aux interrogatoires tout en finesse et la démolition de centres-villes entiers aux missions d’infiltration propres et sans bavure. Suivez mon regard et vous tomberez sans doute sur Daniel Craig, tête de gondole d’un espionnage à la papa, tout en courses-poursuites pyrotechniques et patates de forain sur les toits.

Publicité

Pour remédier à cela, l’agence a décidé d’inviter l’acteur le 26 juin dernier dans son QG de Langley, histoire de lui offrir un petit cours d’espionnage réel, alors que le Britannique prépare le 25e opus des aventures de 007, révélait le Guardian le 6 juillet.

Une initiative qui s’inscrit dans le programme de séminaires "Reel vs Real" (littéralement "bobine contre réalité"), lancé par l’agence fin mai, dans lesquels des représentants d’Hollywood rencontrent des attachés de presse du renseignement américain pour comparer leurs visions des espions de l’oncle Sam. Le 30 mai, le premier séminaire avait lieu à UCLA et voyait d’anciens agents se confronter aux créateurs et acteurs de la série de FX The Americans, qui dépeint les tribulations d’un couple d’agents russes infiltrés aux États-Unis dans les années 1980.

Dans un communiqué, l’agence explique que Daniel Craig "a rencontré notre commandement et notre personnel, qui ont expliqué que l’espionnage de la vie de tous les jours est bien plus dans la discrétion et bien moins dans l’action que tel que représenté par l’industrie du divertissement".

Publicité

L’agence relate également que de son côté, l’acteur britannique "a fait part de son admiration pour le travail d’équipe inhérent au processus du renseignement et de son respect pour l’implication et l’engagement des officiers de la CIA."

L’ambition de l’opération de communication ? "Humaniser le personnel" de l’agence, "combattre les mauvaises représentations et œuvrer pour des portraits plus précis et équilibrés" de la CIA au cinéma, en faisant un peu plus preuve de diplomatie et d’analyse, notamment, et en passant un peu moins de temps à picoler des martinis – au shaker, pas à la cuillère — dans tous les lounges d’hôtels de luxe de la planète. La production du 25e film de l’agent 007, réalisé par Danny Boyle, doit commencer en décembre. Sa sortie est prévue pour le 8 novembre 2019 aux États-Unis.

Rassurez-moi : quelqu’un leur a dit, à Langley, que Bond était un agent du MI6 britannique?

Publicité

Par Thibault Prévost, publié le 09/07/2018

Copié

Pour vous :