Star Wars: The Force Awakens Rey (Daisy Ridley) Ph: David James © 2015 Lucasfilm Ltd. & TM. All Right Reserved..

Daisy Ridley répond fièrement aux internautes qui moquent son physique

L'héroïne du dernier Star Wars n'a pas des formes au goût de tout le monde. Elle s'en fiche et explique brillamment pourquoi sur Instagram.

Daisy Ridley campe Rey dans "Star Wars : Le Réveil de la Force". (Disney)

Daisy Ridley campe Rey dans Star Wars : Le Réveil de la Force. (© Disney/Lucasfilm)

Daisy Ridley est confrontée au "body shaming". L'héroïne de Star Wars : Le Réveil de la Force est la cible de remarques plus que désobligeantes sur son apparence (oui, il y a des gens assez tordus pour la trouver "anormale"). Cette fois, l'actrice a décidé de répliquer elle-même via deux messages postés sur Instagram, dont l'un a été supprimé depuis.

Publicité

Mercredi 8 mars, date de la Journée internationale des droits des femmes, l'actrice de 23 ans a commenté sur son compte, sous le screenshot d'une publication qui lui reproche de "ne pas avoir de formes", contrairement aux "vraies femmes", et de "constituer un exemple irréaliste pour les jeunes filles" :

"Les 'vraies femmes' ont des corps de formes et de tailles différentes, elles sont de toutes les ethnies, tous les niveaux de courage, elles ont une famille ou n'en ont pas. Je suis une 'vraie femme', comme toutes les autres dans le monde."

Daisy

Publicité

Interpellée par ses fans, qui ont visiblement bombardé d'insultes la personne responsable de ce body shaming, elle a rapidement supprimé cette réaction, selon Entertainment Weekly. Mais ne s'est pas arrêtée là.

"Je ne vais pas m'excuser pour mon apparence"

Pour rebondir sur l'affaire en des termes plus mesurés, sans exposer une personne en particulier, elle a posté un texte sur Instagram, dans la nuit de mercredi à jeudi 9 mars.

Une photo publiée par @daisyridley le


Elle y écrit notamment :

Publicité

"Les gens trouvent chez Rey des choses qu'ils n'avaient pas trouvées chez d'autres personnages féminins auparavant. Des gens dont les filles pensent désormais qu'elles peuvent agir sans l'aide d'un homme, mais qui n'auraient pas honte de demande de l'aide non plus. Des gens qui adorent qu'il y ait tant de personnages féminins incroyables dans le film.

Ça fait beaucoup plus de mal de continuer à descendre les femmes que d'en être une, d'être un personnage, d'être qui on veut être. Je ne suis qu'une jeune femme plongée dans des circonstances extraordinaires, comme Rey.

Je ne vais pas m'excuser pour mon apparence, pour ce que je dis ou pour la vie que je mène, parce que ce qui se passe à l'intérieur est beaucoup plus important et que j'essaie d'être la meilleure version de moi-même."

Son texte se termine sur un hymne à la gentillesse, sentiment qui "ne va pas guérir le monde de toutes ses horreurs mais qui est un bon point de départ".

Par Ariane Nicolas, publié le 10/03/2016

Pour vous :