AccueilCinéma

CYU, un sublime court-métrage qui confronte l’homme à la nature

Publié le

par Lucille Bion

( © Vimeo )

Alexandre Jamin revient du Mexique avec CYU, un court-métrage vertigineux qui raconte le dépassement de soi à travers une relation fraternelle.

Il y a d’abord ces images frappantes de beauté – avec ces nuances de bleu et de vert – puis cette lumière sombre, inquiétante. Des images idéales pour se déconnecter. Le chef opérateur et réalisateur Alexandre Jamin a capturé des images aussi sublimes que dérangeantes pour traiter du dépassement de soi. Le héros est un plongeur qui, lorsqu’il n’est pas au volant de sa voiture rouge, vogue en pleine mer pour ensuite explorer les profondeurs. Parallèlement, un curieux message vocal passe en boucle sur son téléphone : c’est la voix de sa sœur jumelle, qu’il retrouvera dans un autre monde, sous l'océan.

Le réalisateur présente son court-métrage tourné au Mexique comme un projet humain. Il a donné les rôles principaux de son film à de vrais plongeurs, Julien et Anne-Sophie Borde. Alexandre Jamin, lui-même plongeur depuis l’âge de 10 ans, nous a rapidement raconté son expérience.

Konbini | Hello Alexandre, comment t’est venue l’idée de ce film ? Pas trop dur pour une première fois ?

Alexandre Jamin | Je voulais absolument partager mon univers, ma vision sous-marine. Partager mes sensations, mes émotions. Montrer un autre point de vue. Partir à l’aventure au Mexique, au Yucatán, et faire mon premier film sous l’eau en tant que réalisateur, mettre en scène à 50 mètres de profondeur : c’était magique, dangereux et intense.

Quelles sont tes inspirations ?

Mes inspirations sur ce film sont nombreuses, mais surtout liées à la peinture. Je pensais principalement à Caspar David Friedrich, le Caravage, Eugène Delacroix et Théodore Géricault. Pour la photo, je me suis inspiré du travail de Roger Deakins et d'Emmanuel Lubezki. Pour la réalisation, je pensais à Terrence Malick, Tarsem Singh et Akira Kurosawa.

As-tu un nouveau projet pour bientôt ?

Oui, The Seed. Un film choral de science-fiction qui racontera l’histoire d’un scaphandrier en 1917 et d'une spationaute dans le futur.

À voir aussi sur konbini :