Donald Sutherland, qui campe le rôle principale dans la deuxième adaptation ciné du livre L’invasion des profanateurs de sépultures (© Solofilm)

Le film culte L’Invasion des profanateurs de sépultures va avoir un nouveau remake

Après tout, ce n’est que la cinquième fois que l’on fait un film basé sur le bouquin éponyme.

Donald Sutherland, qui campe le rôle principale dans la deuxième adaptation ciné du livre L'invasion des profanateurs de sépultures (© Solofilm)

Donald Sutherland, qui campe le rôle principal dans la deuxième adaptation ciné du livre L’invasion des profanateurs de sépultures.(© Solofilm)

Publicité

Surprise ! Dix ans après sa dernière version, l’histoire culte des profanateurs de sépultures va passer une nouvelle fois dans la moulinette à remake. Deadline nous explique ainsi que la Warner a branché David Leslie Johnson, scénariste entre autres de Conjuring 2, pour écrire une version 2017 de cette histoire d’invasion extraterrestre pas comme les autres.

Au tout départ, il s’agit d’un roman de Jack Finney, The Body Snatchers, publié en 1955 aux États-Unis. Malgré les accusations de plagiat (la trame du bouquin Marionnettes humaines sorti quatre ans plus tôt est franchement similaire), il fut d’abord adapté une première fois sur grand écran un an plus tard par Don Siegel (même s’il mettra 11 ans à débarquer en France).

Publicité

On y suit Miles Bennell, un médecin dans une petite ville des États-Unis, qui petit à petit se rend compte que les habitants du coin ont été remplacés par des aliens (des extraterrestres d'une forme cellulaire presque végétale qui attendent que les humains dorment pour prendre leur place, en gros).

Sorti en pleine chasse aux sorcières, le film a bien évidemment été vu comme une allégorie de "l'invasion" des consciences par le communisme — alors que le message peut aussi être (et a été) vu comme une dénonciation de nos systèmes agricoles et de l’utilisation de produits chimiques (si, si)

Depuis, trois autres films basés sur le même bouquin sont sortis, avec une identité propre à chaque fois : le premier en 1978 par Philip Kaufman avec Donald Sutherland, Jeff Goldblum et Leonard Nimoy, considéré par certains comme la meilleure des versions ; le deuxième en 1993 par Abel Ferrara avec entre autres Forest Whitaker ; et le plus récent en 2007 par Oliver Hirschbiegel avec Nicole Kidman et Daniel Craig.

Publicité

On ne sait pas grand-chose de ces profanateurs de sépultures 5.0, mais nul doute qu’il y a matière à faire quelque chose de pas trop mauvais et que la pression sur les épaules des personnes se penchant sur ce dernier doit être bien lourde. On croise les doigts donc.

Par Arthur Cios, publié le 20/07/2017

Pour vous :