AccueilCinéma

Comment Citizen Kane a perdu son titre de meilleur film de tous les temps

Publié le

par Manon Marcillat

Et vous ne devinerez jamais quel film a pris la première place.

Cette année, nommé dans la catégorie Meilleur film, Mank a perdu face à Nomadland. En 1942, 79 ans plus tôt, Citizen Kane perdait le trophée face à Qu’elle était verte ma vallée de John Ford. Pour dix nominations, Mank est reparti avec deux statuettes, Meilleure photographie et Meilleurs décors. De son côté, Citizen Kane, pourtant nommé dans neuf catégories et aujourd’hui souvent qualifié de meilleur film de l’histoire, repartait avec une seule statuette pour son scénario.

Mais le chef-d’œuvre d’Orson Welles vient d’être destitué de son titre de meilleur film de tous les temps. Jusqu’alors, les 115 critiques de Citizen Kane étaient unanimement positives, mais une irréductible fait aujourd’hui de la résistance et le score du film sur Rotten Tomatoes vient donc de baisser, affichant 99 %.

Le coupable ? Une critique vieille de 80 ans et déterrée par le site dans le cadre d’un projet d’archivage. Publié par le Chicago Tribune en 1941, l’article intitulé "Citizen Kane, le meilleur film de tous les temps, n’impressionne pas les critiques" semblait peu convaincu par le long-métrage d’Orson Welles. Le critique, qui officiait sous le pseudo de Mae Tinee, nuançait alors l’avis général :

"'Citizen Kane' est un film intéressant et différent. En fait, c’est suffisamment bizarre pour avoir sa place dans un musée. Mais il sacrifie la simplicité au nom de l’excentricité et le prive donc de sa qualité de divertissement populaire."

La toute première critique de Citizen Kane a été ajoutée sur le site en 2000, note The Hollywood Reporter et, depuis vingt ans, le long-métrage caracole en tête du classement du site en tant que meilleur film.

Mais une page se tourne et Paddington 2 semble désormais être le meilleur film de tous les temps, selon la matrice de Rotten Tomatoes, grâce à ses 224 critiques à 100 % positives. Terminator, Toy Story ou encore Before Sunrise ont également 100 % de critiques positives aux côtés des classiques Les Temps modernes et Les Raisins de la colère.

À voir aussi sur konbini :