AccueilCinéma

Passage, le court-métrage qui change notre regard sur le street art

Publié le

par Lucille Bion

( © Vimeo )

De la rue à la galerie, Passage est le court-métrage qui prouve que la passion de l’art rassemble.

Après avoir été projeté une première fois en avril lors de l’édition parisienne du festival Urban Art Fair, le court-métrage de Théo et Aymeric ouvrira l’édition new-yorkaise de la foire dédiée au marché de l'art qui se tiendra du 29 juin au 3 juillet. Théodore Berg Boy et Aymeric Colletta, de leurs vrais noms, ont fait l’économie des dialogues pour sacraliser, sublimer l’art et sa production.

La caméra se focalise sur le travail d’un jeune artiste de street art, et il faut l’avouer, c’est aussi relaxant qu’hypnotisant. Comme isolé du reste du monde, il s’applique, passe la nuit à colorer un mur délabré du 11e arrondissement de Paris. Mais en face, une galeriste d’art, à l’apparence plutôt bourgeoise l’observe, sans la moindre réaction. Pourtant, ce qu’elle voit la touche, l’inspire, et lui insuffle un désir de création : l’œuvre du jeune homme se retrouvera exposée de l’autre côté, sur les murs de la galerie, enfermée dans une sorte de musée, jugée au milieu du champagne et des petits fours.

Une belle manière de souligner les différentes perspectives artistiques et culturelles qui finissent tout de même par se rejoindre.

À voir aussi sur konbini :