AccueilCinéma

À voir : le court-métrage à l’origine de Bottle Rocket, le premier film de Wes Anderson

Publié le

par Marie Jaso

Bottle Rocket

Avant d’être le premier film du cinéaste obsédé par les couleurs pastel, Bottle Rocket était un court-métrage de 13 minutes en noir et blanc.

Lorsqu’ils se rencontrent à l’université du Texas, Wes Anderson et Owen Wilson se découvrent les mêmes influences cinématographiques et un certain penchant pour l’absurde. À quatre mains, ils se lancent alors dans l’écriture d’un scénario et s’inspirent de leurs propres expériences en tant que colocataires pour conter l’histoire de trois frères qui se rêvent maîtres du crime, mais qui se laissent facilement dépasser par les événements.

Un peu perdus, ces losers attachants "sont aux criminels sérieux ce que les feux d’artifice bon marché sont aux vrais explosifs". C’est ainsi que voit le jour Bottle Rocket. Mais à l’image de leurs personnages, les deux scénaristes se voient rapidement contraints de revoir leurs ambitions en raison de contraintes budgétaires. Qu’à cela ne tienne, Bottle Rocket sera d’abord un court-métrage.

En 1992, l’autodidacte Wes Anderson filme caméra 16 mm à l’épaule la fratrie Wilson (Owen, Luke et Andrew) dans une épopée qui, déjà, aborde un thème qui lui est cher : le difficile passage à l’âge adulte.

La réalisation en noir et blanc est présentée au Festival de Sundance en 1994, où elle attire l’œil de la productrice Polly Platt. Deux ans plus tard, le court-métrage devenu long s’invite dans les salles obscures, offrant aux deux amis un destin inespéré et la preuve qu’il faut toujours persévérer.

Bottle Rocket ressortira le 25 avril en version remastérisée au cinéma Écoles 21, à Paris.

À voir aussi sur konbini :