Ce court-métrage d'animation sur les dramatiques 24 Heures du Mans 1955 est sublime

Cocorico : c'est français.

Nous sommes en 1955, lors de la célèbre course des 24 heures du Mans. Cette année-là, Mercedes fait partie des marques auto à prendre le départ avec quatre pilotes qui se relaient via deux voitures, deux Mercedes-Benz 300 SLR : une première équipe avec le Français Pierre Levegh aux côtés de l’Américain John Fitch ; une deuxième avec l’Argentin Juan Manuel Fangio aux côtés du Britannique Stirling Moss.

Publicité

Dans un court-métrage à la fois puissant et hypnotisant, le réalisateur français Quentin Baillieux revient sur la plus grande tragédie qui se soit déroulée lors d’une compétition automobile. Car cette même année, un terrible accident arrive à 18h25. La voiture du Français Pierre Levegh s’écrase contre le muret qui sépare la route de la tribune. Ce faisant, les débris de la Mercedes sont alors projetés vers les spectateurs, tuant 70 personnes sur le coup. 

Le court-métrage LE MANS 1955 - Mortelle compétition raconte cet évènement dramatique en suivant John Fitch, qui attendait son tour dans les paddocks. Disponible sur YouTube depuis une dizaine de jours, il est "éligible pour concourir aux Oscars 2020 dans la catégorie 'Best Animated Short Film' suite au Prix du meilleur court-métrage d’animation qu’il a reçu au St. Louis International Film Festival", comme cela était précisé dans la description de la vidéo. Une autre facette de la fameuse course, alors qu’est sorti Le Mans 66 de James Mangold sur nos écrans. 

 

Par Louis Lepron, publié le 02/12/2019

Copié

Pour vous :