( © youTube )

Ce film sur l’homosexualité prouve qu’il ne faut pas vivre caché pour être heureux

In a Hearbeat place l’homosexualité au cœur de son intrigue. Aussi poétique que nécessaire, le court-métrage a été présenté dans plusieurs festivals, et a cartonné.

In a Heartbeat est un court-métrage sur lequel il faut s’attarder. Animé par Beth David et Esteban Bravo et sublimé par Arturo Cardelús, le film a été financé par une campagne de crowdfunding. Selon le magazine Têtu, les deux réalisateurs du Ringling College aux États-Unis signaient en réalité leur projet de fin d’année avec cette petite pépite visuelle. Pour eux, cette romance entre Sherwin et Jonathan était nécessaire :

Publicité

"L’homosexualité est un sujet qui n’a jamais vraiment été abordé dans les films d’animation. C’est très important pour nous de promouvoir un message d’acceptation auprès de toutes les personnes LGBT qui ont du mal à assumer leur sexualité, ce qui est exactement ce qui arrive à Sherwin."

Sherwin, c’est l’ado maladroit qui doit rattraper son cœur fuyant, tout droit braqué tel un radar, sur Jonathan, le garçon le plus populaire du lycée. Comme au jeu du chat et la souris, Sherwin cherche à suivre son organe qui se carapate en toute discrétion, pour éviter de se retrouver nez à nez avec son crush. Mais lorsque la vérité éclatera au grand jour, Jonathan va devoir affronter le regard des autres au lycée.

Une situation à laquelle nous avons tous, de près ou de loin, été confrontés. Au final, quand l’amour est aussi fort et sincère, vouloir le cacher est un combat perdu d’avance. Oser le dévoiler, c’est cela, la vraie victoire.

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 01/08/2017

Pour vous :