AccueilCinéma

Concurrencé par Disney+, Netflix va sortir l’artillerie lourde en 2021

Publié le

par Manon Marcillat

(© Netflix)

La plateforme annonce cette année 71 nouveaux films originaux.

Si Netflix a régné en maître sur le paysage sériel cette année, le géant rouge est très fortement concurrencé par Disney+ qui, côté cinéma, s’impose comme le grand gagnant du confinement. À peine plus d’un an après son lancement aux États-Unis, la plateforme de streaming du géant aux grandes oreilles a déjà assis sa position de leader.

Selon une étude du cabinet Nielsen publiée cette semaine, Disney+ possède sept des dix films les plus streamés de 2020 aux États-Unis. L’animation a été plébiscitée par les Américains au cours de cette année 2020 marquée par les confinements successifs, accélérant l’hégémonie de Disney+ et ses 86 millions d’abonnés. Bien que cette étude ne concerne que le territoire américain et les programmes regardés sur un poste de télévision, la concurrence s’annonce rude pour Netflix malgré ses 193 millions de clients. 

Le plus prolifique studio de cinéma

Aussi, le géant américain a annoncé la couleur en frappant fort et attaque 2021 avec une vidéo promotionnelle qui promet une année riche en nouveautés du côté du septième art pour tenter de renverser la tendance. Ainsi, Netflix annonce 71 films inédits en 2021, soit plus d’un film par semaine, proposés presque simultanément dans les 190 territoires où le service est présent.

À l’image d’un enfant trop gâté, Netflix fait la nique à Disney+ qui avait pourtant fait sensation lors de son Investor Day, annonçant 24 nouveaux longs-métrages pour 2021. Le monstre Netflix s’impose donc comme le plus prolifique studio de cinéma, attirant toujours plus de grands noms, véritable MGM du XXIe siècle.

Pour remporter cette impitoyable bataille du streaming, Netflix mise notamment sur Leonardo DiCaprio, Timothée Chalamet, Adam McKay, Ryan Reynolds, Gal Gadot, The Rock, Meryl Streep, Halle Berry, Jennifer Lawrence, Kid Cudi, Lakeith Stanfield, Idris Elba, Zazie Beetz, Regina King, Chris Hemsworth, Noah Centineo ou encore Joey King. Des films de super-héros aux films d’époque en passant par les traditionnelles rom-coms, les films de zombies et les westerns, il y en aura pour tous les goûts et surtout de quoi attirer toujours plus de nouveaux abonnés.

À cette avalanche de nouveaux projets viennent s’ajouter toujours plus de nouvelles acquisitions rachetées aux studios privés de salles de cinéma ou de juteux contrats scellés avec des acteurs populaires, comme Kevin Hart, qui va produire quatre nouveaux films pour le compte de la plateforme. Alors que 65 % des salles restent toujours fermées aux États-Unis et que les reports continuent inlassablement de tomber (dont James Bond, maintes fois reporté et dont la sortie est cette fois-ci annoncée à l’automne 2021), l’horizon n’a jamais été aussi dégagé pour le streaming.

À voir aussi sur konbini :