Pour le film Yves, Philippe Katerine et William Lebghil en ont "carrément rien à branler"

Le tube de l'été vient de sortir.

Pour la promo d’Yves, présenté à la Quinzaine des réalisateurs pendant le Festival de Cannes, les acteurs William Lebghil et Philippe Katerine ont décidé de pousser le concept du long-métrage jusqu’à reprendre leurs propres rôles.

Publicité

William Lebghil joue ainsi Jerem, un loser essayant péniblement de devenir rappeur à l’aide notamment d’un morceau intitulé "Carrément rien à branler". Philippe Katerine, son manager, vient ici l’aider dans sa pénible conquête artistique, au cours d’un "clip" tourné dans le métro parisien.

Par Louis Lepron, publié le 04/06/2019