© Warner Bros. France

Christopher Nolan trouve la stratégie ciné de Netflix totalement "inutile"

Puriste, vous avez dit ?

© Warner Bros. France

© Warner Bros. France

On savait que Christopher Nolan était un nostalgique, un puriste du cinéma. En tournant Dunkerque − film culte en devenir et véritable leçon de septième art en Imax 70 mm (on vous explique tout ça ici), le cinéaste britannique souhaitait en effet rendre hommage à ce format culte et disparu, remplacé par des films tout numérique comme il l’avait déjà fait pour Interstellar.

Publicité

Connaissant ces prises de position, on ne peut pas dire que l’on soit surpris par le désamour qu’éprouve le réalisateur envers Netflix. Interrogé à ce sujet par le site IndieWire, Nolan n’a pas franchement mâché ses mots sur le fonctionnement de la plate-forme de streaming légal :

"Netflix a un dégoût étrange pour les sorties en salle. Ils ont cette stupide politique du tout disponible en streaming dès la sortie, ce qui n’est évidemment pas un modèle soutenable pour une diffusion dans des cinémas. Donc ils ne sont pas vraiment dans le circuit, et je pense qu’ils ratent une grosse opportunité. […]

On peut voir qu’Amazon est clairement content de ne pas avoir fait la même erreur. Les cinémas ont un délai de 90 jours. C’est un modèle parfaitement viable. C’est incroyable. […] Netflix investit dans des projets intéressants, avec des réalisateurs intéressants [comme Okja de Bong Joon-ho, ndlr], mais cela serait d’autant plus admirable si la plateforme n’utilisait pas cela pour faire fermer les salles de ciné par un étrange effet de levier. C’est tellement inutile, je ne comprends vraiment pas."

Vous imaginez donc sa réponse quand on lui demande s’il travaillera un jour avec Netflix :

Publicité

"Non. Enfin, pourquoi faire cela ? Si tu fais un film théâtral, c’est pour qu’il soit joué dans des salles de cinéma. […] J’ai grandi dans les années 1980, à l’ère de la naissance de la VHS et du cinéma à la maison. Or, le pire cauchemar d’un réalisateur dans les années 1990 était que son studio fasse volte-face et lui dise : 'Tu sais quoi ? On va directement sortir ton film en cassette, plutôt qu’au cinéma.' Cela a toujours été fait. Il n’y a rien de nouveau là-dedans."

À lire également -> Le classement (ultime) des films de Christopher Nolan

Par Arthur Cios, publié le 20/07/2017

Pour vous :