AccueilCinéma

Coup de tonnerre : Christopher Nolan quitte la Warner

Publié le

par Manon Marcillat

(© Warner Bros. France)

Pour la première fois en vingt ans, le réalisateur change de crémerie.

Aux dernières nouvelles, Christopher Nolan était très remonté contre la Warner. À la fin de l’année 2020, face à l’ampleur de la pandémie, les gigantesques studios avaient décidé de diffuser leurs productions sur leur plateforme de vidéo à la demande, HBO Max, en même temps que leur sortie au cinéma. Le réalisateur de Tenet et collaborateur historique de la Warner depuis Insomnia en 2002 n’avait alors pas mâché ses mots en commentant cette décision :

"C’est un véritable bordel. Un vrai appât du gain et un gros changement. Ce n’est pas comme ça qu’on traite les cinéastes, les stars et les gens qui ont donné beaucoup d’eux-mêmes pour ces projets. Ils méritaient d’être consultés et qu’on leur dise ce qui allait arriver à leur travail."

C’est Netflix qui s’était d’abord montré intéressé pour accueillir les futures productions du réalisateur. "Il s’agit maintenant de savoir si nous pourrions être une maison pour le potentiel futur film de Christopher Nolan et ce que nous pouvons faire pour que cela arrive. C’est un réalisateur incroyable. Je vais donc faire tout ce qui est en mon pouvoir", avait déclaré Scott Stuber, le PDG de Netflix.

Aujourd’hui, le suspens prend fin : après près de vingt ans de collaboration avec la Warner, Nolan change de crémerie et rejoint Universal pour son futur film sur la création de la bombe atomique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le nom de Cillian Murphy, avec lequel le réalisateur a déjà collaboré sur la trilogie Batman, mais aussi sur Inception et Dunkerque, est évoqué pour le rôle principal.

Selon Deadline, qui révèle l’information, Universal, MGM et Sony étaient sur la ligne d’arrivée pour produire et distribuer le futur long-métrage. Côté grosses franchises, Universal détient déjà les droits de Fast and Furious et le neuvième opus de la saga a signé, en juin dernier, le meilleur démarrage au box-office américain depuis le début de la pandémie.

Fin 2020, suite à la décision controversée de la Warner, Denis Villeneuve, autre cinéaste-clé des studios cette année, s’était lui aussi montré très mécontent et déçu. L’accord entre Nolan et Universal intervient alors que la Warner est en pleine promotion de son film événement Dune, qui bénéficie d’un nombre record de salles pour sa sortie. En France, 892 salles projetteront le long-métrage, du jamais vu depuis la sortie des Animaux fantastiques en 2018.

À voir aussi sur konbini :