Le meilleur de la carrière de Chris Rock, maître de cérémonie des Oscars 2016

Pour la 88e cérémonie des Oscars, dimanche 28 février, Chris Rock succèdera à Neil Patrick Harris, dans le rôle de l'hôte de la soirée. Comique et acteur, Chris Rock est très connu aux États-Unis, mais le public français peine parfois à le cerner. 

Chris Rock va sûrement secouer la soirée des Oscars dimanche 28 février. Comédien à même pas 20 ans, humoriste de renom, homme de télévision et polémiste assumé, Chris Rock fait partie du patrimoine populaire et culturel des États-Unis. Que la chaîne ABC l'ait choisi comme hôte de la 88e cérémonie des Oscars n'a donc rien de surprenant. À l'instar de nombreux autres humoristes américains, son humour et sa personnalité sont encore méconnus de ce côté de l'Atlantique. Pour en apprendre un peu plus sur le personnage, revenons en images, sur quelques-uns des moments forts de sa carrière.

Sa rencontre avec Eddie Murphy

Eddie Murphy dans Le Flic de Beverly Hills © Paramount Pictures

Eddie Murphy dans Le Flic de Beverly Hills. (© Paramount Pictures)

Publicité

Eddie Murphy n'est plus à présenter. Surtout célèbre en France pour son travail d'acteur comique (48 Heures, Le Flic de Beverly Hills...) et de doubleur dans des dessins animés à succès (Shrek, Mulan...), l'acteur fait partie d'une génération d'humoristes qui a marqué les esprits américains à partir des années 1980. La rencontre avec Eddie Murphy a été déterminante pour Chris Rock qui voit sa carrière propulsée sous les projecteurs grâce à un rôle dans Le Flic de Beverly Hills 2, en 1987, et un contrat avec le Saturday Night Live, en 1990.

Son spectacle Bring the Pain (1996)

Certains n'apprécieront pas la comparaison, mais le spectacle Bring the Pain de Chris Rock, datant de 1996, est un peu l'équivalent anglo-saxon de L'autre c'est moi de Gad Elmaleh : certaines blagues sont entrées dans le langage courant et la plupart de ses sketchs sont cultes, en particulier celui sur les hommes et les femmes. Bring the Pain  est disponible un peu petit partout et, parfois, en intégralité sur YouTube.

Publicité

Sa série Tout le Monde déteste Chris (2005-2009)

En 2005, le comédien écrit et produit avec son ami Ali LeRoi la sitcom autobiographique  Tout le monde déteste Chris, inspirée de son enfance et adolescence à Brooklyn (New York). Chris Rock, né en 1965, a repris certains événements de sa vie dans la série, dont il est le narrateur (le personnage principal du jeune Chris est interprété par Tyler Williams) et dans laquelle il joue un petit rôle, celui d'un conseiller d'orientation qui ne lui a apparemment pas laissé que des bons souvenirs.

Le Saturday Night Live depuis 1990

Publicité

Le Saturday Night Live est une institution de la télévision américaine. Ce n'est pas pour rien que le show s'est vite intéressé à Chris Rock. Avec son humour décapant et ses blagues politiquement incorrectes, l'humoriste a rejoint la bande du SNL, recommandé par Eddie Murphy en 1990. Les monologues auxquels Chris se livre dans l'émission sont des pépites satiriques, bourrées de références à la culture afro-américaine et souvent directement liées à l'actualité. Le 1er novembre 2014, Chris Rock réagissait aux attentats de Boston et à la politique des armes à feux aux États-Unis.  

Son rôle dans Pootie Tang (2001)

© 2001 - Paramount Pictures

© 2001 - Paramount Pictures

Les humoristes américains sont une toute petite famille. Du coup, il leur arrive très souvent de travailler ensemble. Le comique et comédien Louis C.K. (qu'on a surtout vu dans la série Parks and Recreation) a écrit et réalisé Pootie Tang d'après un sketch du Chris Rock Show, émission humoristique présentée par Chris Rock sur la chaîne HBO de 1997 à 2000.

Publicité

Sorti en 2001, le film dresse le portrait d'un personnage inventé par l'humoriste en parodiant le courant cinématographique américain de la blaxploitation des années 1970, dont les films, produits à destination de la communauté afro-américaine et dont les rôles principaux étaient tenus uniquement par des acteurs noirs. L'idée était de revaloriser l'image des Noirs dans la société américaine, cependant certains y ont vu aussi une série de stéréotypes réducteurs.

Sa première cérémonie des Oscars en 2005 

Eh oui, dimanche soir,  c'est en habitué que Chris Rock foulera la scène du Dolby Theatre de Los Angeles. Il y a onze ans, en 2005, il avait déjà présenté la soirée des Oscars, et son discours d'ouverture est resté dans les annales. À l'époque déjà, l'Académie se voyait pointée du doigt pour le manque de diversité dont elle fait preuve dans sa sélection, semblant privilégier les acteurs blancs.

Son message sur le racisme

Parmi ses thèmes de prédilection, on retrouve notamment les relations femmes-hommes, mais le racisme est l'un des sujets les plus récurrents de l'humoriste, et l'un des plus importants à ses yeux. Que ce soit au SNL, dans ses spectacles ou dans d'autres sketchs pour la télévision, Chris Rock se moque des clichés sur les Noirs et ne garde pas sa langue dans sa poche quand il faut dénoncer les inégalités envers les minorités et la discrimination subie par les Afro-Américains.

Avec la polémique #OscarsSoWhite, on aurait pu croire que Chris Rock ferait partie des boycotteurs de la cérémonie. Ce dernier a tenu à assister à la soirée, et on se doute qu'il ne se contentera pas de faire rire tout le monde. Sa performance, qu'on espère piquante, risque bien de marquer une soirée qui s'annonce pleine de surprises.

Rendez-vous dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 février sur Canal+ pour suivre les Oscars 2016 dans leur intégralité et en clair à partir de minuit.

Par Juliette Geenens, publié le 25/02/2016

Pour vous :