AccueilCinéma

Sur Insta, Charlyne Yi conseille à Seth Rogen cette liste d’excuses

Publié le

par Manon Marcillat

L’acteur, qui a toujours soutenu James Franco, a fait un mea culpa trop léger au goût de Yi.

En 2018, dans le raz-de-marée #MeToo, cinq femmes accusaient James Franco de comportements inappropriés et d’agressions sexuelles dans une enquête du Los Angeles Time. Plus ou moins disparu des radars du show-business depuis, le nom de l’acteur a refait surface le 21 février dernier dans un papier du New York Times annonçant que l’agresseur présumé avait trouvé un accord à l’amiable avec Sarah Tither-Kaplan et Toni Gaal, deux anciennes étudiantes de son école de théâtre qui l’accusaient d’intimidation et de comportement sexuel inapproprié.

Le 8 avril dernier, Charline Yi, que l’on a pu voir dans plusieurs films de Judd Apatow, livrait un nouveau témoignage incriminant de nouveau l’acteur, qui s’attaquerait aux mineures depuis plusieurs années, mais également Seth Rogen, son fidèle collaborateur à l’écran. Elle accuse ce dernier de s’être rendu complice des agissements de Franco en le soutenant publiquement et en s’amusant de son comportement envers les femmes à la télévision.

Sur son compte Instagram, l’actrice explique avoir été témoin d’agissements inappropriés de la part de l’acteur vedette sur le tournage de The Disaster Artist, à la suite desquels elle a demandé à quitter le projet, dont Seth Rogen était producteur.

S’il s’est fait longuement attendre, le temps du mea culpa est enfin venu pour Seth Rogen, qui a annoncé se désolidariser de son collaborateur et ami il y a quelques jours dans les colonnes du Sunday Times. "Je méprise les abus et le harcèlement et jamais je ne couvrirai ou ne cacherai les actions d’un agresseur ni ne mettrai sciemment quelqu’un dans une situation où il se retrouverait avec quelqu’un comme ça", a-t-il déclaré dans les colonnes du journal.

Manuel de bonnes pratiques

Prise de conscience tardive mais honnête ou opportunisme ? Charlyne Yi semble avoir sa petite idée sur la question et en attend davantage de son ancien partenaire à l’écran pour prouver son honnêteté. C’est ainsi qu’elle a publié sur Instagram, dans un post très courageux, une to do list des bonnes pratiques à suivre à l’intention de Seth Rogen pour mettre en pratique ses déclarations et concrétiser ses excuses.

Faisant preuve de beaucoup de ténacité, de pédagogie et de patience, l’actrice encourage désormais Seth Rogen à adresser des excuses publiques aux victimes de James Franco auxquelles il a fait du tort en se rangeant du côté de l’agresseur, à s’éduquer sur la question des agressions sexuelles et à protéger et embaucher les victimes qui ont osé parler. Elle lui explique pourquoi son comportement à lui est également dommageable et condamnable et lui soumet, en conclusion, une liste de nom de victimes auxquelles il doit présenter ses excuses.

Seth Rogen n’a pas encore réagi à cette démonstration de pédagogie qui force le respect, mais il semblerait que les victimes de James Franco aient trouvé leur porte-voix.

À voir aussi sur konbini :