Changement de plan : le César du public sera désormais désigné par l'Académie

L'Académie a décidé de changer les règles du jeu de cette catégorie deux ans après sa création.

Créé en 2018, le César du public devait récompenser un succès populaire, souvent absent des cérémonies de récompenses. Il était automatiquement décerné au film ayant réalisé le plus d’entrées en salles, sans processus de vote. En 2018, c’est donc Danny Boon avec Raid dingue qui avait raflé la récompense, et du même coup le premier César de sa carrière. En 2019, ce sont Les Tuche 3 d’Olivier Baroux qui ont remporté la statuette.

Dans une récente interview accordée au Film français, le président de l’Académie des arts et techniques du cinéma, Alain Terzian, est revenu sur les récentes évolutions qui impacteront les Césars 2020. Outre la création d’un label technique visant à apporter un éclairage sur les techniciens dont le travail aurait particulièrement marqué l’année cinématographique, l’Académie a également décidé de faire évoluer les règles du César du public, largement critiqué au moment de sa création.

Publicité

"Avant même d’exister, le César du public a longtemps été débattu au sein de notre conseil d’administration. Nous avons décidé de l’introduire en 2018, car les César doivent rassembler tous les cinémas et également celui plébiscité par le public. Toutefois, la cérémonie reste le rendez-vous des professionnels.

C’est pourquoi, cette année, nous avons décidé de faire évoluer la règle du César du public. Ce seront les membres de l’Académie qui désigneront le lauréat à l’occasion du second tour de vote, parmi les cinq films arrivés en tête du box-office de l’année. Nous pourrons ainsi représenter à la fois le choix du public, et le vote des professionnels du cinéma, qu’il valide à présent, dans un second temps."

Dès 2020, ce seront donc les membres de l’Académie qui voteront parmi les cinq plus gros succès du box-office. Pour Alain Terzian, le choix du public ne peut se soustraire à celui de l’Académie, qui a vocation à rester une association de professionnels et qui ne peut donc pas perdre totalement le contrôle d’une catégorie. Cette nouvelle réglementation devrait également rendre ce César moins arbitraire et plus compétitif mais on s’interroge désormais sur la pertinence de cette appellation et de cette catégorie même.

À ce jour, le César du public 2020 devrait donc se jouer entre Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?, Nous finirons ensemble, La Vie scolaire, Nicky Larson et le Parfum de Cupidon et Au nom de la terre. Le Chant du loup, C’est quoi cette mamie ?! et Tanguy, le retour se placent respectivement en 6e, 7e et 8e positions au box-office et auraient donc pu entrer dans la compétition.

Publicité

Il devrait certainement y avoir d’autres prétendants d’ici le 27 février prochain (le décompte ne s’arrêtera pas à la fin de l’année mais juste avant le début de la cérémonie, pour ne pas pénaliser les sorties de fin d’année), comme Hors normes d’Éric Toledano et Olivier Nakache, sorti le 23 octobre dernier et qui dépasse déjà les 600 000 entrées en France.

Par Manon Marcillat, publié le 04/11/2019

Copié

Pour vous :