Shia Labeouf #ALLMYMOVIES

Cette étude classe les cinémas français en fonction du prix de leurs places

Une étude sur le coût des places de cinéma en France nous donne une idée des salles qu’il est préférable de fréquenter, pour le bien-être de son porte-monnaie.

Shia Labeouf #ALLMYMOVIES (© YouTube)

L’Internaute s’est penché sur les bons plans ciné en tentant de classer, du moins au plus élevé, le prix des tickets des salles françaises. Sans surprise, les résultats qui ressortent de cette recherche prouvent que la province est plus abordable que l’Île-de-France.

Publicité

Les places de cinéma les plus chères se trouvent donc à Paris, et plus précisément au Pathé Beaugrenelle et Gaumont Alésia (15 euros la place), ainsi qu’au Pathé Levallois et Gaumont Convention (14 euros). On peut diviser le prix des places par deux si l’on se rend au Mans ou à La Rochelle, puisque ces deux villes abritent les deux cinémas les moins chers, respectivement 6,50 euros et 6,20 euros la place, selon l’étude.

Le site L’Internaute s’est focalisé sur les sites Internet de tous les multiplexes, du 6 au 10 novembre 2017, sans tenir compte des suppléments, promotions et séances spéciales. De plus, ajoute le site, comme certains cinémas ajustent leur prix en fonction de leur salle, l’étude a préféré favoriser les prix qui concernaient le plus de salles.

"Par exemple, l’UGC Normandie à Paris propose un tarif normal à 12,50 euros dans la salle 1 et un tarif normal à 11,50 euros dans les salles 2 à 4. Nous avons donc pris en compte le tarif concernant le plus de salles, à savoir 11,50 euros", explique l’étude.

Publicité

La recherche n’est donc pas ultraprécise mais donne globalement une bonne idée des salles qu’il est préférable de fréquenter, pour le bien-être de son porte-monnaie. À savoir qu'en moyenne, une place de cinéma dans l’Hexagone revient à 10,61 euros. Depuis dix ans, plus de 200 millions d’entrées annuelles sont répertoriées tous les ans. 

Il faut dire que beaucoup d’initiatives ont été mises en place pour attirer les spectateurs dans les salles obscures, comme les tarifs adaptés aux tranches d’âges et catégories sociales ou les différentes formules de la carte UGC, pour ne citer que ces exemples.

Par Lucille Bion, publié le 24/11/2017

Pour vous :