AccueilCinéma

C’est officiel : Michael Keaton va reprendre son rôle de Batman

Publié le

par Lucille Bion

30 ans après, Michael Keaton va reprendre du service à Gotham City dans The Flash.

L’été dernier, alors que les cinémas étaient fermés, l’industrie teasait une idée de folie : le retour de Michael Keaton sous la cape du Chevalier noir pour The Flash. Une idée folle, titanesque, qui a fini par se concrétiser. Après de nombreuses rumeurs, The Wrap vient de confirmer que DC a finalement réussi à s’offrir Michael Keaton

Pour DC, ce nouveau projet sera l’occasion de voir les choses en grand et de développer le Multivers, puisque The Flash serait capable de voyager dans le temps et les mondes parallèles, en plus d’aller très, très, très vite. Campé par Ezra Miller, qu’on a déjà vu à l’œuvre dans Suicide Squad, Batman v Superman et Justice League, le super-héros va ainsi croiser notre bon vieux Batman des Tim Burton dans sa quête. Ce crossover semblait inespéré pour des raisons contractuelles, puisque Michael Keaton était toujours sous contrat avec Sony et Marvel pour Spider-Man, dans lequel il jouait le grand méchant, le Vautour. 

La dernière fois qu’il a évoqué son personnage de Batman au cinéma remonte à Birdman en 2014. Dans ce film acclamé du cinéaste mexicain Alejandro González Iñárritu, il incarne un acteur ringard, qui a connu autrefois la gloire et la fortune en campant un super-héros, Birdman. Il était alors impossible de ne pas faire un rapprochement avec Michael Keaton et sa carrière. 

En parallèle de cette annonce de casting, la production a également révélé que Benjamin Wallfisch, le compositeur attitré d’Andrés Muschietti qui a travaillé sur la BO de ses films phénomènes It, s’occuperait de la musique du film.

Le blockbuster attendu d’Andrés Muschietti a entamé son tournage à Londres ce lundi 19 avril, comme l’a révélé le cinéaste sur son compte Instagram. Grâce à son post, on peut également découvrir le logo explosif du super-héros :

Il faudra attendre le 2 novembre 2022 pour voir tout ce beau monde réuni sur grand écran. Enfin, si tout se passe bien.

À voir aussi sur konbini :