AccueilCinéma

Ce docu passionnant sur Leonardo DiCaprio est dispo gratuitement

Publié le

par Lucille Bion

De Titanic à Tarantino.

Sous les feux des projecteurs, l’histoire de Leonardo DiCaprio ressemble à un conte de fées. C’est l’histoire d’un comédien qu’on a vu vieillir sur grand écran, celle d’une carrière qui croise les plus grands interprètes, de Robert De Niro à Brad Pitt, et les plus grands réalisateurs, de Martin Scorsese à Christopher Nolan.

Mais si l’on regarde en profondeur, sous les couches de strass et de paillettes, la trajectoire de Leonardo DiCaprio est aussi celle d’un adolescent qui a tout donné pour devenir un homme, et pas un sex-symbol de midinettes après le succès retentissant de Titanic, avec lequel il écrit une page du cinéma avec sa partenaire iconique Kate Winslet.

Un acteur instinctif

Dans le documentaire Most Wanted sur Arte, le réalisateur Henrike Sandner tente de décrypter cette longue course au cœur de Hollywood, de l’innocence à l’âge adulte. En près d’une heure, le cinéaste ausculte les choix de carrière décisifs de Leonardo DiCaprio, rappelant qu’il est aussi intelligent qu’unique lorsqu’il tente de déconstruire son image – avec l’aide de Martin Scorsese –, qu'il se parodie à cœur ouvert – dans Celebrity ou Once Upon a Time in Hollywood – ou qu’il met ses convictions au service du divertissement, comme dans The Revenant qui alerte sur les problèmes écologiques. Un combat cher à l’acteur, quand il n’est pas sur un plateau.

Sauvage chez Alejandro González Iñárritu, cruel et romantique chez Agnieszka Holland, déjanté et obsédé chez Martin Scorsese, sublime chez James Cameron : Leonardo DiCaprio est capable de tout jouer grâce à son instinct hors pair. Pour preuve ? Tout commence alors qu’il a 16 ans, avec Critters 3, qui l’emmène vers les plus grands interprètes très rapidement, de Robert de Niro dans Blessures secrètes à Johnny Depp dans Gilbert Grape, qui lui offre sa première nomination aux Oscars à 19 ans avec son rôle de déficient mental.

De la composition de ses rôles à ses défis personnels, ce portrait unique de l’acteur balaie des décennies de cinéma. À travers des anecdotes, dévoilant la mentalité de ses parents et le choix de son prénom, mais aussi des interviews de critiques et cinéastes, le documentaire analyse le parcours d’une super star inimitable, fascinant autant les paparazzi que les cinéphiles aguerris.

Véritable mystère de 1 m 83, passionné de cinéma et engagé pour la préservation de la planète, Leonardo DiCaprio attire souvent la presse à scandale, entre ses conquêtes de plus en plus jeunes et ses affaires de corruption en Malaisie. Un pan de sa vie que le documentaire n’a pas souhaité traiter, préférant synthétiser les grandes lignes de son voyage au cœur de l’industrie, à qui il n’hésite pas à demander des millions pour chaque rôle, bien conscient de sa valeur.

Most Wanted est disponible depuis le 29 janvier sur Arte et restera en accès libre sur la plateforme jusqu’au 6 mars. L’occasion de comprendre l’évolution d’une des plus grandes vedettes de cinéma :

À voir aussi sur konbini :