Catherine Deneuve, première femme à recevoir le prix Lumière, le dédie aux agriculteurs de France

L'institut Lumière a distingué vendredi 14 octobre Catherine Deneuve pour l'ensemble de sa carrière. Une récompense dédiée au monde agricole par l'actrice.


Publicité

12/13 : Journal Cinéma : Catherine Deneuve reçoit le prix Lumière

Vendredi 14 octobre, Catherine Deneuve a reçu le prix Lumière, qui consacre l'ensemble de la carrière de l'actrice, véritable icône du cinéma français. La légendaire interprète du Dernier Métro succède à Martin Scorsese en 2015, Pedro Almodovar en 2014 et Gérard Depardieu, premier Français distingué avant elle, en 2011. Mais elle est surtout la première femme, en huit éditions, à recevoir la récompense suprême de l'institut Lumière.

"C'est une situation exceptionnelle que je ne revivrai jamais", a-t-elle déclaré, visiblement émue, avant d'évoquer le film de Raymond Depardon, Profils paysans. À la surprise générale, Catherine Deneuve a donc dédié sa récompense au monde paysan :

Publicité

"Voir tous ses amis, tous ces extraits de film, c'est assez bouleversant. Dans les films que j'ai choisi de montrer à Lyon, il y a un film qui s'appelle Profils paysans. Je dédie ce prix à tous les agriculteurs de France."

Cela a apparemment plu au syndicat majoritaire de la profession agricole en France, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), qui tweeté ce samedi :

Publicité

"Je ne pensais pas qu'on tiendrait si longtemps"

Catherine Deneuve, 72 ans, a reçu le prix Lumière des mains de Roman Polanski, qui l'avait dirigée dans Répulsion, en 1965. "À l'époque de Répulsion, on était jeunes, on était beaux, on était surtout heureux. Je ne pensais pas qu'on tiendrait si longtemps. Je t'aime, Catherine", a déclaré le cinéaste.

Publicité

Comme Le Figaro l'a noté, l'actrice était entourée de nombreuses personnalités de la profession dont Pierre Lescure, Thierry Frémaux, Vincent Lindon et Bertrand Tavernier, mais aussi Julie Depardieu, Alice Isaaz, Ludivine Sagnier, Benoît Magimel, Melvil Poupaud, Rod Paradot, Jean-Paul Rouve, Gilbert Melki, Laurent Gerra, Hippolyte Girardot, Lambert Wilson, Emmanuelle Bercot, Park Chan-Wook, Costa-Gavras... entre autres – ainsi que de sa fille, Chiara Mastroianni.

L'hommage émouvant de Vincent Lindon

De nombreux hommages ont suivi, dont ceux de la soprano Nathalie Dessay, de Lambert Wilson, de Bertrand Tavernier et de Quentin Tarantino himself, qui a avoué avoir toujours admiré Catherine Deneuve. Mais c'est celui de Vincent Lindon qui aura sans doute été le plus émouvant.

L'acteur, qui a partagé avec Catherine Deneuve l'affiche de Belle-maman, a multiplié les belles références dans un discours émouvant.

Il a notamment cité cette magnifique phrase d'un autre monstre sacré du cinéma français, Gérard Depardieu :

"Catherine, c'est l'homme que j'aurais voulu être."

Pas mieux.

Par Théo Chapuis, publié le 15/10/2016

Copié

Pour vous :