Diaphana

Cannes 2019 : la belle sélection de la Quinzaine des Réalisateurs

Bertrand Bonello, Rebecca Zlotowski, Benoît Forgeard, Quentin Dupieux et un tas de premiers films pour cette nouvelle édition.

La Quinzaine des Réalisateurs se déroulera cette année du 15 au 25 mai sous la houlette de Paolo Moretti. Cet exigeant connaisseur du septième art, passé par la Mostra ou le Festival international du film de La Roche-sur-Yon, pour ne citer que deux points forts de son CV, en est le nouveau délégué général.

Très attendue après l’annonce des films en compétition au Festival de Cannes, cette sélection parallèle et éclectique a été dévoilée ce 23 avril au Forum des Images, quelques semaines avant le début des festivités cinéphiles.

Publicité

Au programme ? Le grand retour de Bertrand Bonello avec Zombi Child mais aussi la présence surprenante de Zahia pour le film Une fille facile de Rebecca Zlotowski, sans compter celle de Robert Pattinson, en duo avec Willem Dafoe pour le film The Lighthouse de Robert Eggers. On découvrira aussi beaucoup de perles venant des quatre coins du monde, parmi lesquelles des premiers films, de la politique, de la comédie, de la SF, de la musique, du film musical, un portrait de la jeunesse…

Dans un élan d’audace, en séance spéciale, la Quinzaine des Réalisateurs a également décidé d’offrir la possibilité à Robert Rodriguez de donner une Masterclass, suivie de la projection de Red 11 qui fera sa première mondiale sur la Croisette. Le deuxième événement de cette sélection concerne la venue de Luca Guadagnino (Call me by your Name) qui présentera son moyen-métrage The Staggering Girl, en première mondiale.

Le Daim de Quentin Dupieux avec Jean Dujardin et Adèle Haenel ouvrira cette nouvelle édition avec un pitch aussi absurde et ambitieux que celui du film de clôture, Yves, de Benoît Forgeard. Dans le premier, l’oscarisé Jean Dujardin se glisse dans la peau d’un certain Georges, 44 ans, qui a un projet mystérieux avec son blouson, 100 % daim. Dans le second, il s’agit d’un rappeur campé par William Lebghil qui se lie d’amitié avec un réfrigérateur intelligent. Censé lui simplifier la vie, le frigo va faire de son propriétaire une star en devenant son ghost writer.

Publicité

Cette année, le traditionnel Carrosse d’or de la SRF (Société des Réalisateurs de Films) sera remis à John Carpenter.

Voici la sélection des longs-métrages :

  • Le Daim de Quentin Dupieux
  • Alice et le maire de Nicolas Pariser
  • And Then We Danced de Levan Akin
  • Ang Hupa (The Holt) de Lav Diaz
  • Dogs Don’t Wear Pants de Jukka-Pekka Valkeapää
  • Canción Sin Nombre (Song Without a Name) de Melina León
  • Ghost Tropic de Bas Devos
  • Give Me Liberty de Kirill Mikhanovsky
  • Hatsukoi (First Love) de Takeshi Miike
  • Huo Zhe Chang Zhe (To Live to Sing) de Johnny Ma
  • Koirat eivät käyta housuja (Dogs Don’t Wear Pants) de Jukka-Pekka Valkeapää
  • The Lighthouse de Robert Eggers
  • Lillian de Andreas Horwath
  • Oleg de Juris Kursietis
  • On va tout péter de Lech Kowalski
  • Parwareshgah (The Orphanage) de Shahrbanoo Sadat
  • Les Particules de Blaise Harrison
  • Perdrix d’Erwan Le Duc
  • Por El Dinero (For the Money) de Alejo Moguillansky
  • Sem Seu Sangue (Sick Sick Sick) de Alice Furtado
  • Tlamess d’Ala Eddine Slim
  • Une fille facile de Rebecca Zlotowski
  • Wounds de Babak Anvari
  • Zombi Child de Bertrand Bonello
  • Yves de Benoît Forgeard

La sélection des courts et moyens-métrages

  • Deux sœurs qui ne sont pas sœurs de Beatrice Gibson
  • Les Extraordinaires mésaventures de la jeune fille de pierre de Gabriel Abrantes
  • Grand Bouquet de Nao Yoshigai
  • Je te tiens de Sergio Caballero
  • Mouvement de Dahee Jeong
  • Olla d’Ariane Labed
  • Piece of Meat de Jerrold Chong et Huang Junxiang
  • Plaisir fantôme de Morgan Simon
  • Stay Awake, Be Ready d’An Pham Thien
  • That Which is to Come is Just a Promise de Flatform

Par Lucille Bion, publié le 23/04/2019

Pour vous :