AccueilCinéma

Cannes 2016 : la sélection réjouissante de la Quinzaine des réalisateurs

Publié le

par Louis Lepron

Pour sa 48e édition, la Quinzaine des réalisateurs a dévoilé une programmation réjouissante. 

Le thriller <em>Mean Dreams</em> de Nathan Morlando.

Après la sélection officielle du Festival de Cannes, place à celle de la Quinzaine des réalisateurs ! Et pour cette 48e édition, c'est un programme luxueux qui a été dévoilé. 18 films, 18 réalisateurs pour 10 nationalités différentes, de l'Amérique du Sud à l'Europe en passant par l'Afghanistan.

Parmi les plus populaires, on compte ainsi Laura Poitras avec Risk, réalisatrice du documentaire oscarisé Citizen Four sur le lanceur d'alerte Edward Snowden, Paul Schrader, scénariste de Taxi Driver, avec Dog Eat Dog, ainsi que le retour du cinéaste franco-chilien Alejandro Jodorowsky, cinéaste derrière La Montagne sacrée.

Du peu que l'on sait, et en fonction des scénarios rendus disponibles ou non, on peut déjà citer le Dog Eat Dog de Paul Schrader, avec Willem Dafoe et Nicolas Cage, de retour après des soucis de production pour son dernier film The Dying of the Light (il voulait empêcher les spectateurs de le voir, suite à la perte de contrôle de sa propre production), le film Mercenaire qui s'attaque au monde du rugby, le thriller Mean Dreams, (déjà) remarqué de Nathan Morlando, qui raconte le sort d'un jeune de 15 ans fuyant avec de l'argent de la drogue, le très attendu Neruda de Pablo Larrain, le nouveau documentaire de Laura Poitras qui s'intéressera à la figure de Julian Assange et, enfin, Ma vie de courgette du Suisse Claude Barras et coécrit par Céline Sciamma (Bande de filles).

Un autre film qui pourrait marquer la sélection de la Quinzaine nous est fourni par Rachid Djaïdani. Avec Tour de France et un Gérard Depardieu en tête d'affiche, le cinéaste français entend proposer un choc des générations et des cultures entre un jeune rappeur de 20 ans et un maçon originaire du Nord de la France à travers un périple dans l'Hexagone. Selon sa productrice Anne-Dominique Toussaint, Tour de France abordera "le clivage entre les cultures urbaine et traditionnelle en France que l’on voit trop peu dans les films". À noter que la sélection de la Quinzaine a été amputée de quatre films pour des raisons de sécurité. 

Voici l'intégralité de la sélection :

  • Fai bei sogni de Marco Bellocchio (film d’ouverture)
  • Divines d’Ouda Benyamina
  • L’Économie du couple de Joachim Lafosse
  • L’Effet aquatique de Solveig Anspach
  • La Pazza Gioia de Paolo Virzì
  • Ma vie de courgette de Claude Barras
  • Mean Dreams de Nathan Morlando
  • Mercenaire de Sacha Wolff
  • Neruda de Pablo Larraín
  • Psycho Raman d’Anurag Kashyap
  • Risk de Laura Poitras
  • Tour de France de Rachid Djaïdani
  • Two Lovers and a Bear de Kim Nguyen
  • Les Vies de Thérese de Sébastien Lifshitz
  • Wolf and Sheeps de Shahrbanoo Sadat
  • Fiore de Claudio Giovannesi
  • Poesía sin fin d’Alejandro Jodorowsky
  • Dog Eat Dog de Paul Schrader (film de clôture)

À voir aussi sur konbini :