Romain Duris plays Cinquanta in TriStar Pictures’ ALL THE MONEY IN THE WORLD.

"J’aime bien les défis" : Romain Duris se confie sur son premier rôle hollywoodien dans Tout l’argent du monde

Pour la première fois, et grâce à Ridley Scott, Romain Duris entame sa carrière à Hollywood. L’acteur français revient sur son expérience dans Tout l’argent du monde, où il parle anglais avec l’accent italien.

On pourra reprocher ce que l’on veut à Romain Duris, qu’il joue toujours les romantiques très noirs et arrogants par exemple, mais avec Tout l’argent du monde, le nouveau film de Ridley Scott sorti ce mercredi en salles, le petit protégé de Cédric Klapisch (Le Péril jeune, la trilogie de L’Auberge Espagnole, Paris) ouvre un nouveau chapitre de sa carrière. En effet, pour la première fois, Romain Duris s’exporte à Hollywood et décroche au passage un rôle plutôt important.

Publicité

Dans une interview pour BFMTV, Romain Duris avoue avoir déjà rencontré le réalisateur de Gladiator et Alien plusieurs fois. Le cinéaste aurait même proposé à maintes reprises des rôles au Français :

"Il m’avait proposé, il y a très longtemps, un ou deux autres films. Celui avec Eva Green, je crois [Kingdom of Heaven, ndlr]. Après, il a vu De battre mon cœur s’est arrêté. Il m’a avoué qu’il avait vu cinq fois ce film et qu’il l’avait adoré. Du coup, il m’a reproposé autre chose, mais ça ne s’est pas fait. Pour Tout l’argent du monde, ce n’était pas une proposition ferme. J’ai attrapé le casting au vol."

Ridley Scott cherchait alors un Italien pour revenir sur cette histoire vraie, un célèbre kidnapping à Rome, en 1973. Motivé par l’argent, les malfrats (dont Cinquanta, que joue Romain Duris) séquestrent le petit-fils d’un certain J. Paul Getty, un magnat du pétrole réputé pour être l’homme le plus célèbre du monde.

Publicité

À travers ce thriller, Ridley Scott dépeint une femme forte et déterminée : la mère de la victime, jouée par Michelle Williams, qui fait face à l’égoïsme du multimilliardaire qui ne lève pas le petit doigt pour retrouver les ravisseurs. Séduit par l’idée, Romain Duris a relevé le challenge et se retrouve maintenant catalogué comme le petit Français à l’accent à couper au couteau, ce dont il s’amuse beaucoup :

"Un jour, le casting est passé par Paris. J’ai sauté sur l’occase : Ridley était surpris que je participe. Il était sûr que j’allais refuser. Mais j’aime bien les défis. Et ça m’a fait marrer de parler anglais avec l’accent italien."

Si ce rôle est une belle opportunité pour Romain Duris, il peut être certain que les spectateurs feront le déplacement. Le film s’est en effet attiré les regards lorsque Ridley Scott a annoncé qu’il remplacerait Kevin Spacey par Christopher Plummer. La vedette de la série House of Cards a été accusée de violences sexuelles et d’agressions sexuelles, à la suite de l’affaire Weinstein.

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 28/12/2017

Copié

Pour vous :