Brad Pitt dans Alliés. (© Paramount Pictures)

Brad Pitt condamné pour "s’être approprié" le travail d’une artiste française

Le quotidien Libération révèle une sale affaire concernant Brad Pitt. La star vient d’être condamnée pour avoir exploité le travail sur la lumière de la plasticienne Odile Soudant au château de Miraval.

Brad Pitt dans Alliés. (© Paramount Pictures)

On connaissait la passion de Brad Pitt pour l’architecture, notamment pour Jean Nouvel et Frank Lloyd Wright. Mais un imbroglio judiciaire jusque-là tenu privé risque de porter un coup à son image d’amateur d’art et de gentleman. Libération vient en effet de révéler que le 19 avril, une des sociétés détenues l’acteur américain a été condamnée par la cour d’appel de Paris à verser 565 000 euros à la plasticienne française Odile Soudant. Cette somme inclut 60 000 euros pour atteinte à l’image et à la réputation. La raison de ce verdict cinglant ? Des installations lumineuses créées par l’artiste française pour le château de Miraval, logement varois de l’ancien couple Brad Pitt-Angelina Jolie.

Publicité

Tout avait pourtant si bien commencé… Quand le couple Brangelina achète en 2008 la magnifique demeure qui a accueilli des sessions d’enregistrement des Pink Floyd, c’est un cabinet d’architectes de la région qui est recruté pour arranger la demeure au goût du couple, ainsi qu’une décoratrice. Mais Brad Pitt, particulièrement versé dans l’architecture, contacte lui-même Odile Soudant, fin 2010. La quadragénaire est connue pour avoir été la boss pendant dix ans du département "lumière" du cabinet de Jean Nouvel. L’éclairage de l’expo "Monumenta" d’Anish Kapoor au Grand Palais à Paris, c’était elle.

De mal en Pitt

Aucun contrat n’est signé entre l’artiste et la star américaine, et pendant deux ans, raconte Libé, le chantier se passe bien et les factures sont payées à l’heure. Mais bientôt, des soucis techniques causent des retards sur les travaux. Les rapports se corsent alors entre l’acteur et l’artiste. Bientôt, celle-ci doit avancer de l’argent pour payer tous les gens qu’elle a engagés, car les factures ne sont plus honorées. Odile Soudant doit se résigner à placer sa société, Lumières Studio, en redressement. Autre drame, elle n’a plus le droit de venir sur le chantier et le château de Miraval débauche une de ses anciennes employées pour finir son œuvre.

Publicité

Odile Soudant attaque à l’été 2014, malgré les conseils "entre amis"de Brad Pitt qui lui dit de ne pas se lancer là-dedans. "Brad Pitt a coulé ma boîte et s’est approprié mon travail", raconte-t-elle à Libération. Après la mauvaise surprise des factures impayées, l’artiste a dû se battre pour réclamer la propriété de ses œuvres car Brad Pitt disait les avoir pensées lui-même. Au cours d’une procédure digne de David contre Goliath, elle a dû faire face à une armée d’avocats américains cachés derrière une société luxembourgeoise. Il faudra trois ans pour que la jeune femme gagne son procès.

Pour voir le travail d’Odile Soudant, il suffit de regarder la dernière campagne de pub pour le parfum Mon Guerlain. À la toute fin, on y voit Angelina Jolie descendre un escalier gorgé de lumière. Il s’agit de l’une des installations réalisées par Odile Soudant à Miraval. Drôle de mise en lumière pour une affaire bien sombre.

Publicité

Par Violaine Schutz, publié le 18/08/2017

Pour vous :