(© Universal Pictures)

Au box-office US, Halloween fait un carton pendant que A Star is Born est toujours au sommet

Mais First Man reste malheureusement loin derrière…

(© Universal Pictures)

Il n’y avait pas de blockbusters pour arrêter le symbiote Venom de grapiller des millions de dollars au box-office. Ce n’est pas A Star Is Born ou First Man qui ont pu faire quelque chose à ce sujet. Il aura fallu le nouvel Halloween, 11e du nom, pour renverser la tendance.

Publicité

Le nouveau film, signé David Gordon Green et produit par Jason Blum, a récolté 77,5 millions de dollars outre-Atlantique pour son premier week-end. On n’est donc vraiment pas loin du record battu par Venom il y a deux semaines du meilleur démarrage pour un mois d’octobre, avec ses 80 millions de dollars.

Avec son budget de 10 millions de dollars (marque de fabrique de Blumhouse, maison mère de Get Out, Split, Paranormal Activity, Whiplash ou encore BlacKkKlansman), le Halloween nouvelle génération a déjà largement rempli son contrat. Sachant que le film n’est pas encore sorti dans le reste du monde, on imagine bien que le long-métrage d’horreur connaîtra un joli succès dans les semaines à venir.

Venom et A Star is Born, toujours là

Pendant ce temps, Venom continue de récolter des billets verts, et gagne 18,1 millions de dollars pour son troisième week-end, pour un total américain de 171,1 millions de dollars. Vu son budget, proche des 100 millions de dollars, Sony peut s’estimer heureux – d’autant plus que le film cartonne partout ailleurs et a déjà raflé 461,8 millions. Et ce n’est pas fini.

Publicité

On remarquera néanmoins que ce week-end A Star Is Born a fait mieux que les aventures de l’antihéros Marvel porté par Tom Hardy, avec 19,3 millions de dollars. Vu son budget de 36 millions, la Warner peut être satisfaite de ce score porté désormais à 126,3 millions de dollars rien qu’aux États-Unis. Le studio peut aussi s’attendre à un paquet de statuettes dorées.

La vraie déception demeure le score de First Man. L’excellent nouveau film de Damien Chazelle, qui raconte avec brio le périple lunaire de Neil Armstrong, avec Ryan Gosling et Claire Foy, ne ramène pour son deuxième week-end que 8,5 millions de dollars à Universal.

Avec un résultat au box-office domestique de 30 millions de dollars (et à l’international de 25 millions), la maison de production devrait réussir à rembourser in extremis son budget, estimé entre 60 et 70 millions de dollars. On croise sérieusement les doigts pour que les potentiels oscars, plus que mérités, que le film devrait rafler aideront à faire remonter un peu ce score tristement bas.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 22/10/2018

Pour vous :