AccueilCinéma

Pour la première fois, le box-office chinois surpasse Hollywood

Publié le

par Manon Marcillat

(© Disney)

C'est officiel, et historique.

La Chine était un marché observé de très près par les professionnels du cinéma. Il est désormais le plus rentable au monde et dépasse pour la première fois le box-office américain, rapporte The Hollywood Reporter.

En 2019, le pays de l’Oncle Sam régnait encore en maître sur le cinéma mondial avec plus de 11 milliards de dollars de tickets vendus. La Chine occupait alors la seconde place du podium avec 9,2 milliards de dollars de recettes annuelles.

Avec 1,9 milliard de dollars de recettes totalisées ce dimanche, la Chine dépasse donc officiellement les États-Unis de quelques centaines de millions de dollars. Et cet écart devrait continuer à s’accroître d’ici à la fin de l’année, selon le cabinet Artisan Gateway.

Le Covid, accélérateur de tendance

C’est une tendance prédite par les analystes depuis plusieurs années, la Chine étant désormais le pays doté du plus grand nombre d’écrans au monde. Mais la pandémie actuelle a accéléré cet écart entre les deux pays et renversé la balance.

Alors que le Covid contraint toujours les majors américaines à reporter inlassablement leurs super-productions, entraînant la fermeture de 536 cinémas Cineworld sur le territoire, l’empire du Milieu tire son épingle du jeu.

Si le pays est bien loin des 9 milliards de dollars de bénéfices engrangés l’an passé, The Eight Hundred, le blockbuster patriotique de Guan Hu, a atteint près 460 millions de dollars de recettes. En cette année morose, ce film distribué uniquement en Chine est devenu le plus gros succès du box-office mondial et a même supplanté Tenet de Christopher Nolan. Une leçon pour l’industrie hollywoodienne, qui pense surtout ses productions en termes d’exportation, comme l’a une nouvelle fois prouvé la polémique autour de Mulan

Si la pandémie n’a pas épargné la Chine, le pays s’est remis sur pied plus rapidement. Un confinement anticipé a permis de maîtriser la situation et le pays a aujourd’hui rallumé la quasi-totalité de ses 80 000 écrans en limitant la jauge des salles à 75 %.

À voir aussi sur konbini :