AccueilCinéma

Bonne nouvelle : Sony lance un label de films de genre made in France

Publié le

par Arthur Cios

Garance Marillier dans Grave, un des meilleurs films de genre français de ces dernières années (© Wild Bunch)

Le but ? Permettre la création d’œuvres de genre françaises et promouvoir ces productions trop souvent boudées.

Et si finalement, après avoir râlé pendant des années de l’absence d’un cinéma de genre français, les choses changeaient enfin ? L’absence de films horrifiques après l’époque du "New French Extremism", qui a parcouru le début des années 2000 et pris fin avec Grave en 2016, continue à se faire sentir. Trop peu de productions risquées sont sorties après celle de Julia Ducournau, à part un ou deux essais franchement réussis. Mais le vent est en train de tourner.

Déjà parce que The Jokers, à la fois distributeur et boîte de production, a misé sur plusieurs productions horrifiques à venir cette année. On pense à La Nuée, mais aussi à Teddy et, d’une certaine manière, à Inexorable de Fabrice de Welz. Mais le studio se sentait bien seul à soutenir une frange de création à lui tout seul.

À lire également - > Voici les 21 films les plus attendus de 2021

Ce ne sera désormais plus vraiment le cas. La boîte de production Moana s’est associée à Sony pour créer le premier label français d’une major hollywoodienne – et, de surcroît, un label de cinéma de genre donc : Parasomnia Productions.

L’idée serait ici de promouvoir ce type de cinéma, en lançant la production de films fantastiques, surnaturels, d’horreur, d’anticipation ou de faux documentaires, pour un budget maximal d’un million d’euros par projet – cela paraît peu, quand on sait que des films comme La Nuée ou Grave ont coûté 3 millions, mais c’est un bon début.

Les patrons de Moana et Sony Pictures Entertainement France, respectivement Marc Missonnier et Stéphane Huard, expliquent ainsi :

"Nous croyons aux films avec un concept fort, pensés pour être réalisés dans un budget limité. Nous tenons également à découvrir des personnages forts et uniques. Enfin, nous accorderons une importance particulière aux projets de premiers et seconds longs-métrages, afin d’encourager l’émergence de nouveaux talents."

Ainsi, la structure a déjà lancé un appel à projet : pour faire simple, si vous avez un script qui rentre dans les critères du cinéma de genre, qui peut être financé à hauteur d’un million d’euros maximum, et qui n’est ni produit ni coproduit, alors vous avez jusqu’à 15 mars pour postuler sur le site de Parasomnia.

Une opportunité trop rare pour ne pas être saisie.

À lire également -> Pour Halloween, voici 10 films d’horreur made in France à voir absolument

À voir aussi sur konbini :