AccueilCinéma

Bon plan : le Collège de France met en ligne gratuitement plus de 10 000 cours prestigieux

Publié le

par Lucille Bion

Vous voulez vous la péter en soirée ? Voici un grand nombre de sujets pointus sur lesquels vous pourrez disserter.

Alors que la France est reconfinée à cause d'une nouvelle vague de contamination, le Collège de France semble très soucieux de continuer à faire vivre la culture et éveiller les consciences lors de cette période troublée. L'institution vouée à "enseigner  le savoir en train de se faire dans les domaines des lettres, des sciences ou des arts" est un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche, créé au XVIe siècle. 

Dans le cadre de sa politique de libre accès au savoir, le Collège de France met à disposition plus de 10 000 contenus gratuits. Vidéos, podcasts, conférences, séminaires... la maison du savoir français ouvre le champs des possibles pour nous abreuver de connaissances en français, en anglais et en russe.

Pour les passionnés de littérature, le Collège de France a également répertorié plus de 200 livres à lire en ligne, comme Lettres noires : des ténèbres à la lumière d'Alain Mabanckou ou l'intrigant Catherine Deneuve, femme maison, dans lequel Jérémie Kessler explore l’évolution de la carrière et de l’image de Catherine Deneuve par le prisme de la maison dans sa filmographie. 

Des cours sur les Australopithèques à l'état des lieux de la migration européenne, en passant par l'étude des anneaux jacobiens (avis aux passionnés de maths), c'est un très vaste programme que propose le Collège de France – à tel point qu'il est facile de se perdre dans la masse d'informations présentes sur leur site Internet. Vous pourrez tout de même sélectionner les différentes thématiques et rubriques, si vous ne souhaitez pas vagabonder des heures à la recherche d'un contenu qui retiendra votre attention.

Ce sera l'occasion de répondre à plusieurs questions existentielles telles que "Le cinéma est-il plus autoritaire que la littérature ?" ou "L'Homme peut-il penser une fin absolue ?". Une autre manière de se pencher sur le monde et de philosopher, coincés entre nos quatre murs. 

À voir aussi sur konbini :