AccueilCinéma

Bon courage : John David Washington est chaud pour un Tenet 2

Publié le

par Lucille Bion

Un supplice pour certains, une bonne nouvelle pour d'autres. Attention spoilers !

Censé être le grand sauveur du septième art cette année, Tenet vient tout juste de se rentabiliser en atteignant enfin 250 millions de dollars au box-office. Il n’en fallait pas plus pour que John David Washington, la tête d’affiche du film de Christopher Nolan, n’exprime son choix et annonce avec la bouche en cœur qu’il serait chaud pour une suite, comme le rapporte Esquire :

"Dans mon esprit, c’est un grand oui ! On va s’y remettre, on se voit dans quelques années. Mais ne soyez pas trop excité car, en fait, je ne sais pas. Christopher Nolan fait ce qu’il veut. Peut-être qu’il développe un projet depuis des années et que ce sera son prochain film, peut-être qu’il a été inspiré par autre chose et que c’est ça qu’il veut faire, je n’en sais rien. J’espère juste que nous arriverons à tourner la suite, qu’on explorera encore plus cet univers, parce que je crois qu’on a trouvé quelque chose de vraiment unique."

Un supplice pour certains, une bonne nouvelle pour d’autres. John David Washington avait déjà expliqué que Tenet et Inception étaient bien liés, au moment où une théorie laissait croire que le second était la suite du premier :

"Je dirais que Tenet est de la belle famille d’Infections. Ils sont liés par le mariage. Ils font Thanksgiving ensemble, des barbecues en famille, ce genre de choses. Mais au-delà de ça, l’un vit en Europe et l’autre vit à Compton."

Si ce nouvel opus voit le jour, de nombreuses réponses pourraient être apportées aux questions qui nous ont embrouillé l’esprit : comment et pourquoi le protagoniste John David Washington a-t-il recruté Neil, joué par Robert Pattinson ? Robert Pattinson est-il vraiment Max, le fils de Kat ?

À moins que Christopher Nolan ne décide de pousser le mystère encore plus loin... et de nous perde à jamais. On vous avait prévenu : "Il ne suffit pas de comprendre, essayez de ressentir."

À voir aussi sur konbini :