Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (©Sony Pictures France)

Blade Runner 2049 : après la tempête, le bilan

Bien que jouant les prolongations dans les salles de cinéma, le film de Denis Villeneuve est pourtant considéré comme un échec commercial.

Denis Villeneuve sur le tournage de Blade Runner 2049. (© Sony Pictures/ Warner Bros. Pictures)

Si les critiques ont été au rendez-vous, cela n’a pas exactement été le cas des spectateurs. Attendus en très grand nombre à la sortie de Blade Runner 2049, ils se sont montrés moins enclins à se rendre dans les salles obscures que prévu.

Publicité

Sorti le 6 octobre aux États-Unis, les recettes du film ont en effet peiné à dépasser la moitié de la somme colossale investie. S’il a pris sa revanche dans le reste du monde, le film demeure une déception au box-office, où il affiche un total de 252 millions de dollars engrangés (environ 214 millions d’euros) contre 150 millions de budget (127 millions d’euros), soit un ratio peu satisfaisant.

Dans une interview pour Yahoo! Entertainment, le réalisateur canadien est revenu sur l’accueil mitigé réservé à son dernier film, et a partagé son sentiment :

Publicité

"Je suis toujours en train de le digérer. J’ai reçu les meilleures critiques de ma vie, jamais un de mes films n’a été aussi bien accueilli. Et en même temps, le box-office américain a été une déception. Ces films sont chers et même s’ils font beaucoup d’argent, cela demeure insuffisant. Peut-être que cela s’explique par le fait que les gens n’étaient pas assez familiers à l’univers, ou que le film est très long [pratiquement 3 heures, ndlr]. Je ne sais pas. C’est toujours un mystère pour moi."

Blade Runner 2049 semble ainsi perpétuer l’héritage du film original, déjà produit par Ridley Scott. Ce dernier ne s’était effectivement révélé comme un film culte que bien après sa sortie en 1982, où il n’avait pas réalisé d’excellents scores.

"C’est l’une des premières choses que l’un de mes fils m’a dit : 'Papa, tu honores le premier film jusqu’au bout'. Parce Blade Runner a connu le même destin : il n’a pas été un succès à sa sortie, mais est devenu ce qu’il est aujourd’hui avec le temps. Ce n’est pas ce que je recherchais. Mais je sais que les personnes qui ont adoré le premier ont vraiment bien accueilli celui-ci, et cela représente beaucoup à mes yeux."

Publicité

Il semblerait ainsi que l’histoire de Blade Runner s’écrive dans le temps. Patience, donc.

Par Marie Jaso, publié le 23/11/2017

Copié

Pour vous :