AccueilCinéma

Ce site vous permet de savoir si les films "inspirés d'une histoire vraie" sont... vrais

Publié le

par Juliette Geenens

Une infographie répertorie plusieurs films hollywoodiens basés sur des faits réels et les compare avec la réalité. 

Le cinéma et les histoires vraies ont toujours fait bon ménage. On peut le voir juste en regardant la liste des films nommés aux Oscars l'année dernière : The Big Short, Spotlight, Danish Girl, The Revenant... Tous ces longs-métrages sont inspirés de faits réels. Mais la réalité pure et dure est-elle assez passionnante pour séduire le public pendant deux heures (ou plus) de projection ? Tout dépend.

L'infographie "Based on a True True Story?" créée par Information Is Beautiful, un site britannique spécialisé dans la visualisation de données, tente de nous faire réfléchir sur la question.

<em>Spotlight,</em> vérifié presque scène par scène. © <a href="http://www.informationisbeautiful.net/visualizations/based-on-a-true-true-story/" target="_blank">Information is Beautiful</a>.

Onze films sont passés au banc d'essai, dont Le Loup de Wall Street, The Social Network, Rush ou encore Le Discours d'un roi.  Et chacun d'entre eux à été épluché scène par scène et "fact-checké" pour voir si le film correspondait à la réalité. Les auteurs de cette infographie ont dû mener un long travail de recherche en se basant sur une multitude de documents différents dont les biographies officielles, des articles de journaux et magazines, des sites et blogs spécialisés... Et en gage de leur bonne foi, il est possible d'aller vérifier à la source tous les faits passés au crible.

Mauvaise note pour<em> Imitation Game</em> avec Benedict Cumberbatch. (© <a href="http://www.informationisbeautiful.net/visualizations/based-on-a-true-true-story/" target="_blank">Information is Beautiful)</a>

Parmi les films étudiés, on voit très rapidement qui sont les mauvais élèves en matière de respect de la vérité : Imitation Game (2014), réalisé par Morten Tyldum et basé sur la biographie d'Alan Turing, elle-même écrite par Andrew Hodges, n'est honnête qu'à 35,7 %.

La vie d'Alan Turing, précurseur de la recherche sur l'intelligence artificielle, n'était-elle pas assez passionnante pour qu'il faille la romancer à ce point ? La vérité doit-elle être enjolivée pour intéresser le public ? Pas sûr, si on en croit les scores du Pont des Espions ou de Rush qui, eux, semblent respecter au mieux les faits dont ils sont inspirés.

Dans <em>Le Loup de Wall Street,</em> la scène de la voiture est vraie ! (© <a href="http://www.informationisbeautiful.net/visualizations/based-on-a-true-true-story/" target="_blank">Information is Beautiful</a>)

Et il est plaisant de constater que la scène mythique de la voiture dans Le Loup de Wall Street n'est pas inventée : Jordan Belfort, complètement drogué et ne pouvant pas marcher, a bel et bien rampé jusqu'à sa voiture (qui n'était pas une Lamborghini, comme à l'écran, mais une Mercedes).

Enfin, sachez que la fille qui plaque Mark Zuckerberg au début de The Social Network n'a jamais existé. À cette époque, comme le souligne le site, le futur patron de Facebook était déjà en relation avec sa femme actuelle.

71 % pour The Social Network de David Fincher (© Information is Beautiful)

À voir aussi sur konbini :