AccueilCinéma

Un biopic sur le pape François bientôt au cinéma

Publié le

par Constance Bloch

Pope Francis waves after his weekly general audience in St Peter’s square at the Vatican on September 11, 2013. AFP… Lire la suite

Daniele Luchetti va diriger un film retraçant la vie de Jorge Mario Bergoglio, dit François, premier pape originaire d'Amérique latine.

Un an après avoir été élu à la plus haute fonction de l'Eglise, le Pape François verra bientôt sa vie portée à l'écran. D'après Variety, c'est hier au Marché du Film en marge du festival de Cannes que le producteur Piero Valsecchi a révélé son projet de biopic, tout en dévoilant quelques informations relatives au tournage. Le long métrage sera mis en scène par le cinéaste italien Daniele Luchetti, lauréat de la Caméra d'or en 1988 pour Domani, domani et qui s'apprête à sortir le film Ton absence le 28 mai prochain.

Le biopic intitulé Call Me Francisco sera basé sur les écrits de la journaliste Evangelina Himitian, la fille de l'un des meilleurs amis du futur pape François, et qui retrace le parcours de Jorge Bergoglio dans le livre François, un pape surprenant. Elle écrit à son sujet :

Un homme simple, joyeux, accessible, qui a très tôt choisi de devenir médecin des âmes pour finir, presque contre son gré, au sommet de la hiérarchie catholique.

Avec un confortable budget de 12 millions d'euros, le tournage devrait débuter cet été, principalement en Argentine, le pays natal de Jorge Bergoglio, mais aussi en Allemagne et en Italie. Pour le moment, le casting n'a pas été dévoilé, même si Variety révèle que deux stars hispaniques (le biopic sera d'ailleurs tourné en espagnol) se relaieront pour interpréter l'homme d'Eglise : un trentenaire et un soixantenaire.

Un pape rock'n roll ?

Depuis son élection, le pape François ne fait pas vraiment les choses comme les autres et s'applique à dépoussiérer l'image de cette fonction. Ainsi, il attise la curiosité du monde entier à travers toute une série de détails relayés par les médias : il a remplacé sa Mercedes flambant neuve par une bien plus raisonnable Ford Focus, il a lavé les pieds d’une femme musulmane, n'a cessé de mettre en avant ses origines modestes, s'est revendiqué fan de foot, refuse de se déplacer en voiture blindée... En bousculant les codes, il s'est retrouvé à faire la une du magazine Rolling Stone en février dernier.

Mais derrière cette communication savamment maîtrisée se cache en réalité... un pape catholique, donc aux principes conservateurs, et des scandales plus ou moins étouffés par le Vatican. Le plus retentissant concerne le rôle du pape François pendant la dictature argentine : plusieurs journalistes et chercheurs l'accusent d'avoir collaboré avec des militaires et d'avoir fermé les yeux sur l'enlèvements d'enfants pendant la dictature de Videla. De quoi écorner son images de pape "nouvelle génération".

Quoi qu'il en soit, Jorge Mario Bergoglio est une personnalité complexe et intrigante que devrait explorer Daniele Luchetti dans son biopic. Même si les éventuelles critiques seront certainement beaucoup moins drôles que dans le génial Habemus Papam de Nanni Moretti.

-> A lire : Pourquoi le Pape François est en une de Rolling Stone

À voir aussi sur konbini :